Français bloqués au Maroc: Les réponses à vos questions

Français bloqués au Maroc: Les réponses à vos questions
jeudi 28 mai 2020 - 08:33

Après 3 mois de fermeture de frontières, de l’espace maritime et aérien de la part des autorités marocaines, plusieurs Français restent toujours bloqués au Maroc malgré des vols hebdomadaires et des traversées via la méditerranée. Précisions sur la situation du rapatriement vers la France. 

Les services de l’Ambassade de France et ses différents consulats à travers les villes du Maroc ont œuvré depuis la mise en place du confinement dans le Royaume pour rapatrier les ressortissants Français restés bloqués au Maroc, mais après plusieurs semaines, beaucoup d’entre eux sont toujours bloqués et attendent leur tour.

Si l’ambassade a partagé toutes les informations susceptibles d’être utiles aux ressortissants Français en répondant à plusieurs des questionnements chez les Français, certains ne connaissent toujours pas les contours de la procédure de rapatriement.

Après avoir reçu plusieurs messages de la part de Français bloqués au Maroc et de Marocains résidant en France, Hespress FR a tenté d’éclaircir la situation pour ses lecteurs.

Rapatriement par voie aérienne

Selon l’ambassade de France, depuis la mise en place du confinement strict au Maroc, ce sont pas moins de 194 vols qui ont eu lieu, 30.000 personnes ont pu rejoindre l’Hexagone depuis le 13 mars et 2.000 personnes ont pu partir par 3 ferrys de Tanger et Sebta. Les compagnies aériennes ayant dû revoir à la baisse leur plan de vol à cause du coronavirus, actuellement, ce sont 6 vols (qui devraient être augmentés à 8, ndlr) de 120 places, pour respecter les mesures de distanciation sociale, qui sont organisés chaque semaine depuis les aéroports de Casablanca et Marrakech, les deux seuls encore ouverts.

Les personnes se trouvant à Oujda, Nador, Al Hoceima et à Tanger, rejoignent Casablanca grâce aux bus affrétés par les consulats généraux à Fès et Tanger.

Pour les ressortissants Français souhaitant être rapatriés, aucun vol direct n’est possible sans passer par les services consulaires. Ainsi les vols d’Air France ne sont pas ouverts à la commercialisation directe, indique l’Ambassade de France au Maroc.

Ce sont donc les services diplomatiques Français au Maroc qui s’occupent du rapatriement, suivant des listes qui contiennent des « listes d’attentes virtuelles » qui classent les demandes par ordre de priorité selon les urgences et les situations particulières des voyageurs.

Les personnes souhaitant être rapatriées doivent signaler aux services consulaires de leur ville ou de la ville la plus proche, leur demande via mail ou par téléphone en prenant soin d’expliquer leur situation et, doivent attendre d’être recontactées. Les services diplomatiques français insistent sur le fait que les personnes doivent garder leur téléphone allumé, le cas échéant, il se pourrait qu’ils privilégient d’autres personnes.

Pour les Marocains résidant en France et actuellement bloqués au Maroc, leur cas est traité via le centre d’appel du ministère marocain des Affaires Etrangères dédié aux Marocains résidant à l’Etranger (MRE) et, dans le cas où leur situation est urgente pour motif de santé ou professionnel, ils peuvent appeler le consulat de la ville où ils se trouvent pour leur fournir leurs justificatifs.

Rapatriement par voie maritime

Concernant les camping-caristes et personnes ayant un véhicule, les rapatriements se font à travers la compagnie GNV, une compagnie privée. Une campagne d’appel est lancée pour chaque départ et les services diplomatiques français recommandent de garder le téléphone près de soi, de même pour le passeport et la carte bancaire.

Ces derniers rappellent qu’il ne faut pas se rendre à Tanger (lieu de départ) si les personnes ne possèdent pas de billet et une autorisation officielle de circulation pour aller à Tanger Med de la part des autorités marocaines qui ont imposé des restrictions de déplacements inter-villes. Les consulats peuvent aider les ressortissants Français dans leurs démarches pour l’obtention de cette autorisation.

Par ailleurs, il est recommandé de réserver des billets pour Sète et Marseille et non pas Barcelone car l’Espagne a imposé des mesures pour les ressortissants étrangers et les frontières Shengen sont fermées depuis le 17 mars. Certaines modifications sont néanmoins en cours de discussion pour permettre la traversée via Malaga.

Seules, les personnes disposant d’un passeport européen ou d’un titre de séjour français et conduisant un véhicule (camping-car ou automobile) immatriculé en Europe, peuvent bénéficier d’une autorisation pour embarquer sur les ferrys. Ainsi, les piétons ne pourront pas y accéder.

Pour les véhicules immatriculés à l’étranger, l’Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII) a autorisé « à titre exceptionnel, la régularisation de l’admission temporaire de ces véhicules hors délais sans suites contentieuses », indique l’ambassade de France au Maroc.

Les réservations pour les ferrys, se font à travers un formulaire de réservation en ligne créé par la compagnie GNV. Le lien de ce formulaire est disponible sur les réseaux sociaux des services diplomatiques français au Maroc ou par mail.

Pour de plus amples détails, notamment pour les cas de maladie, Hespress FR vous invite à vous rendre sur le site web de l’ambassade de France au Maroc et celui des consulats.

Ambassade de France au Maroc Avion Camping-caristes Consulat Coronavirus Covid-19 épidémie Français bloqués au Maroc France GNV Maroc Rapatriement Tanger-Med
Monde
Banni définitivement de Twitter et de Facebook, Donald Trump crée sa propre plate-forme
mercredi 5 mai 2021 - 20:02

Banni définitivement de Twitter et de Facebook, Donald Trump crée sa propre plate-forme

Monde
Espagne: L'étau de resserre autour de Brahim Ghali
mercredi 5 mai 2021 - 14:55

Espagne: L'étau de resserre autour de Brahim Ghali

Monde
Algérie: Quand le pouvoir voit la menace étrangère et le complot partout
mercredi 5 mai 2021 - 14:38

Algérie: Quand le pouvoir voit la menace étrangère et le complot partout

Monde
Vaccin Sinopharm: Vers une homologation finale de l'OMS
mercredi 5 mai 2021 - 13:18

Vaccin Sinopharm: Vers une homologation finale de l'OMS

Monde
Super Ligue: Gianni Infantino ne veut plus sanctionner les 12 clubs
mercredi 5 mai 2021 - 12:39

Super Ligue: Gianni Infantino ne veut plus sanctionner les 12 clubs