Un jour dans le monde

23 Mai 2020 à 01:50 Monde
Un jour dans le monde

Le monde déplorait vendredi 22 mai, 339.287 décès en rapport au coronavirus dans les 196 pays et territoires touchés par la pandémie apparue en décembre dans la ville de Wuhan en Chine. 

Selon un bilan compilé à partir de sources officielles, le nombre de personnes décédées des suites du virus atteignait presque les 340.000 personnes au moment où la Russie, devenu deuxième pays au monde en termes de personnes positives au coronavirus, se prépare à un mois catastrophique en termes de pertes humaines.

Même si le pays se félicite d’une certaine stabilisation de l’épidémie, la Russie qui s’est prêtée à une politique de dépistage de masse, dit s’attendre à une « huasse significative » de la mortalité au mois de mai. En cause, le nombre très important de cas recensés positifs au virus, avec une moyenne de 100.000 cas découverts par jour dans le plus grand pays du monde.

Vendredi, le monde comptait pas moins de 2.816.231 cas actifs de la maladie pour un total de 5.295.020 personnes contaminées depuis le début de la pandémie, dont certains sont considérés comme guéris tandis que d’autres n’ont pas survécu au virus.

Alors que l’Organisation mondiale de la Santé a alerté sur la rapidité de progression de la maladie dans le monde ces derniers jours, et les Nations Unies qui ont déclaré que le monde était en train de payer au prix fort le non respect des consignes de l’OMS craignant que la pandémie ne touche les pays du sud, connus pour leur système de santé en grande difficulté.

C’est à présent chose faite, et le constat est là après l’observation de la courbe ascendante du nombre de cas et de morts dans certains pays d’Amérique du sud. Vendredi, l’OMS a estimé que l’Amérique du Sud est devenue « un nouvel épicentre » de la pandémie, avec une situation particulièrement alarmante au Brésil, alors que son président Jair Bolsonaro a voulu déconfiner la population à un moment critique.

Le Brésil compte désormais 183/882 cas actifs en hausse de 19.969 cas ces dernières 24 heures, pour 21.048 décès et 125.960 guérisons. Le Mexique est aussi un pays qui commence à inquiéter du fait de la progression fulgurante de la maladie. Le pays voisin des Etats-Unis totalise 12.400 cas actifs en hausse de 2.973 cas pour 6.510 décès et 40.657 guérisons.

Ailleurs dans le monde, les Etats-Unis restent le pays le plus touché par la pandémie du covid-19 en termes de nombre de cas et de décès avec presque 1.500.000 cas actifs au virus pour 97.562 décès, le pays frôle la barre des 100.000 décès, un nouveau triste record.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Royaume-Uni avec 36.393 morts pour 254.195 cas, l’Italie avec 32.616 morts  pour un total de 228.658 cas depuis le début de l’épidémie, l’Espagne avec 28.628 morts pour 234.824 cas, et la France avec 28.289 morts pour un total de 182.219 cas.

De son côté, en Chine, d’où l’épidémie a démarré, le Premier ministre chinois Li Keqiang a célébré « une réussite stratégique majeure » dans le combat mené par son pays contre le nouveau coronavirus. Le pays commence à se préparer à relancer son économie ne fixera pas d’objectif de croissance cette année.

Covid-19: L'évolution des guérisons dans le monde en chiffres