Alerte : La levée du confinement dans le Royaume reportée au-delà de l’Aïd Al-Fitr

17 Mai 2020 à 18:40 Politique
Alerte : La levée du confinement dans le Royaume reportée au-delà de l’Aïd Al-Fitr

Une source officielle a confirmé à Hespress que le gouvernement avait décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire pour une période supplémentaire au-delà du 20 mai 2020.

En effet, cette décision est afférente à la date supposée de la fin du confinement (20 mai) et concorde quelque peu avec la fin du Ramadan (vers le 24 ou 25 mai). Les rituels de l’Aid Al-Fitr ont semble-t-il contraint le gouvernement à prolonger la période de l’état d’urgence sanitaire. Saâd Eddine El Othmani, le Chef du gouvernement, devrait dévoiler cette décision demain  lundi lors d’une session parlementaire conjointe entre la Chambre des représentants et les conseillers.

La décision donc de déconfinement que d’aucuns espéraient au Maroc pour le 20 mai, ne sera donc pas prononcée parce que correspondant avec l’Aïd al-Fitr. Le dernier mot revenant au Chef du gouvernement qui devrait trancher cette nuit ou au plus tard demain matin. Demain lundi 18 mai 2020 le Chef du gouvernement devrait au Parlement, devant la devant les Chambres des représentants et des conseillers réunies, annoncer la décision de la prolongation de l’état d’urgence ainsi qu’un plan de déconfinement progressif. Ce dernier devrait permettre quelques assouplissements quant à certaines mesures pour accompagner la levée progressive des activités commerciales et industrielles afin d’éviter de nouvelles pertes économiques.

Effectivement nous explique notre source « ouvrir la porte à un déconfinement dans l’immédiat reviendrait à anéantir tous les efforts consentis et par la population et par les autorités et tout reprendre à zéro, ce qui constituerait une véritable catastrophe ».
Les us et coutumes de la fin de ramadan privilégiant les rassemblements, une situation propice à la propagation du virus, le gouvernement a opté pour une marche arrière. On a préféré s’en tenir aux recommandations des deux ministères en charge à priori et donc les plus impliqués par cette situation, ceux de l’Intérieur et de la Santé, qui, c’est un secret de Polichinelle, sont pour une prolongation de l’état d’urgence sanitaire, le coronavirus étant loin d’être vaincu dans notre pays.

Un certain nombre de pays arabes ont annoncé aujourd’hui, dimanche, le durcissement des restrictions imposées contre l’épidémie du coronavirus (Covid-19) lors de la fête de l’Aïd Al-Fitr à l’image de l’Egypte par exemple. Le gouvernement égyptien a révélé que la date du couvre-feu serait prorogée et débuterait à 17 heures ce dimanche, au lieu de 21 heures, comme c’est le cas et ce, jusqu’à vendredi. La fermeture des magasins, des centres commerciaux, des plages et des jardins étant de rigueur. Le Royaume d’Arabie saoudite pour sa part avait annoncé en fin de semaine un couvre-feu de 24 heures pendant la période de l’Aïd Al-Fitr, du 24 au 27 mai dans toutes les villes et régions du Royaume.

Conseil de gouvernement : Rabbah présente la situation des secteurs de l'énergie et des mines durant la pandémie de Coronavirus