Amazon : Quand Jeff Bezos voulait transporter ses employés en cage !

13 Sep 2018 à 23:30 Entreprises
Amazon : Quand Jeff Bezos voulait transporter ses employés en cage !

En 2016, Amazon avait imaginé une cage pour ses employés. Deux chercheurs ont été à l’origine de l’exhumation de ce brevet macabre, pensé sans doute pour la protection des travailleurs, mais sûrement pas du goût de tous.

Deux chercheurs du laboratoire Share Lab, Kate Crawford et Vlandab Joler sont ainsi tombés sur le brevet américain n° 9 980 157, obtenu par Amazon en 2016

Des illustrations accompagnant le brevet, intitulé « Système et méthode de transport du personnel dans un espace de travail actif », montrent une enceinte en forme de cage autour d’un petit espace de travail posé sur des chariots robotisés.

L’affaire a été récemment révélée par le journal Seattle Times, et bien que le brevet soit vieux de deux ans, il a provoqué une onde de choc sur les réseaux sociaux après que les dessins aient été mis en évidence dans un rapport paru dans le Boston Herald.

Le premier vice-président des opérations d’Amazon, Dave Clark, a réagi à la colère sur Twitter, affirmant que « même les mauvaises idées brevetées ».

Amazon affirme ne jamais avoir mis en œuvre la technologie et ne prévoit pas de le faire, mais la conception semble être un effort pour permettre aux humains d’entrer en toute sécurité dans des zones réservées aux robots dans les dépôts hautement automatisés d’Amazon.

« Il peut y avoir des circonstances où il est nécessaire que des opérateurs humains traversent ou entrent dans un espace de travail actif », explique le brevet.

Amazon a plusieurs fois été critiquée pour ses conditions de travail, un journaliste infiltré avait rapporté en avril que les travailleurs faisaient pipi dans des bouteilles alors de peur de perdre du temps dans les toilettes, bien qu’Amazon ait nié cela.

Al Baraka Banking Group cherche à développer ses activités au Maroc