Rapatriement vers le Maroc: Soulagement dans les rangs des Marocains bloqués à Sebta

15 Mai 2020 à 16:04 Société
Rapatriement vers le Maroc: Soulagement dans les rangs des Marocains bloqués à Sebta

Les Marocains bloqués Sebta devraient être rapatriés dans les deux prochains jours, a-t-on appris de sources ayant requis l’anonymat. Les autorités marocaines ont commencé une opération de rapatriement des nationaux bloqués à Melilla et l’opération devrait être élargie à plusieurs régions. 

Selon des Marocains sur place à Sebta en contact avec leurs compatriotes de Melilla, ces derniers auraient déjà commencé à rentrer au Maroc après deux mois de blocage suite à la fermeture des frontières du Maroc à cause de l’épidémie du coronavirus.

« Concernant Sebta, il y a des signes qui indiquent que ce sera possible demain ou après-demain », a déclaré une source ayant requis l’anonymat, « c’est que nous avons entendu de la part de responsables locaux », a-t-elle ajouté.

Les Marocains qui seront rapatriés, devraient être soumis à une quarantaine obligatoire avant de rejoindre leurs familles pour éviter les risques de propagation du virus. « D’après ce que je sais, c’est qu’ils (les autorités marocaines, ndlr) sont en train de préparer des locaux de Dar Talib pour l’isolement sanitaire des rapatriés », a ajouté notre interlocuteur.

Quoique soulagé, l’un des Marocains bloqués à Sebta, n’en oublie pas pour autant les conditions dans lesquelles s’est déroulée cette période de blocage. « Aucun responsable n’a pris la peine de communiquer avec nous depuis le jour où les frontières ont été fermées », a-t-il déploré.

« On vit ici de nos propres moyens et on a dû se faire prêter de l’argent pour pouvoir vivre ici », a-t-il ajouté.

Le ministère de l’Intérieur a lancé cette opération de rapatriement en commençant par les personnes bloquées dans le préside de Melilla. Il s’agira de rapatrier quelques 200 personnes parmi les 500 Marocains recensés.

Dans un communiqué, les autorités du préside ont précisé que la partie marocaine a fourni une liste des personnes à rapatrier dès ce vendredi, au nombre de 200, via le poste frontière Bni Nsar, alors le reste bénéficiera d’une deuxième opération ultérieurement.

Les personnes rapatriées seront véhiculées, par bus, dans la ville de Saidia, pour être mises à l’isolement sanitaire obligatoire dans plusieurs hôtels et locaux aménagés à cet effet.

L’opération devrait être élargie à l’ensemble des Marocains bloqués à Melilla sur la base de critères de précarité et de priorité, mais également à Sebta et en Algérie dans un premier temps puis élargie aux autres pays et localités.

Cocid-19: La commune de Casablanca lance le E-service de réception