Revue de presse de ce mardi 28 avril 2020

28 Avr 2020 à 09:18 Presse
Revue de presse de ce mardi 28 avril 2020

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi 28 avril 2020 

Le Matin

• Lutte contre le COVID-19 en Afrique : SM le Roi, un « leader africain visionnaire ». Dans un monde engagé dans une lutte acharnée contre la pandémie du COVID-19, SM le Roi Mohammed VI « en tant que leader africain visionnaire » est convaincu qu’il y a de grands défis à relever, d’autant plus que le « Royaume a toujours défendu l’objectif du développement des Africains », a écrit l’hebdomadaire chilien Cambio21 sur son portail web. Dans un article signé Roberto León, avocat et président du Groupe des amis du Maroc au Chili, Cambio21 a qualifié la récente proposition de SM le Roi de lancer une initiative africaine pour faire face à la pandémie de coronavirus, d' »initiative pragmatique orientée vers l’échange d’expériences et de bonnes pratiques » qui « doit être reproduite dans différentes parties du monde ». Tout en rappelant que cette initiative « a suscité un grand intérêt d’une dimension, non seulement régionale mais aussi internationale », le média chilien souligne que la proposition royale, décrite comme une « réponse solidaire et concertée » contre le Covid-19 par le président sénégalais Macky Sall, a également été saluée par le Parlement panafricain (PAP, basé en Afrique du Sud).

• Maroc/UE: signature d’un accord de don de 1,5 MMDH en appui à l’éducation et la formation. Un accord de don de l’Union européenne (UE) de 1,5 milliard de dirhams (MMDH) a été signé en appui aux efforts du Maroc dans la gestion de la crise liée au Covid-19, notamment en termes d’accès à l’enseignement à distance pour les populations en âge scolaire. L’accord a été paraphé par l’ambassadrice de l’Union européenne au Maroc, Claudia Wiedey, le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration publique, Mohamed Benchaâboun, le ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaïd Amzazi, et le directeur de l’Agence nationale de lutte contre l’analphabétisme, Mahmoud Abdessamih, indique un communiqué de la délégation de l’UE au Maroc. Ce nouveau programme comporte une dimension innovante, celle d’agir de manière transversale aux secteurs de l’éducation et de la formation, pour remettre au centre l’apprenant, son projet personnel, ses besoins et son épanouissement dans l’apprentissage, fait savoir le communiqué.

L’Economiste

• Marché publicitaire : Chute drastique des recettes. A cause de la crise pandémique, les investissements publicitaires au Maroc enregistrent une baisse inquiétante de 27% du 16 mars au 20 avril. C’est le constat établi par une étude d’Imperium, Data Provider qui analyse la data sur les investissements publicitaires depuis 20 ans au Maroc. Par canal, la presse est le média le plus impacté puisque la baisse des recettes y est de 62%. S’ensuivent juste après la radio et l’affichage avec des contreperformances respectives de 38 et 32%. Quant au cinéma, il connaît un arrêt total de l’activité en raison de la fermeture de l’ensemble des salles du grand écran, confinement oblige!

• Crédit conso : Attention aux promotions! Dans certains cas, les frais de dossier représentent jusqu’à 12% du montant du crédit. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée auprès de plusieurs sociétés spécialisées, qui a mis à jour des offres étonnantes. Ainsi, pour 60.000 DH remboursables en cinq ans, un organisme affiche 7.484 DH de frais de dossier. Une autre société applique 2.000 DH pour un crédit de 20.000 DH. Si la concurrence pousse les opérateurs à se démarquer, ces promotions « nouvelle génération » ne sont pas toujours lisibles pour le client. La main sur le cœur, tous affirment que ces offres sont conformes à la réglementation de Bank Al-Maghrib et à la loi sur la protection du consommateur.

Aujourd’hui le Maroc

• Maroc Impact et la fondation SMarT lancent l’initiative « Solidaires avec les coopératives ». Maroc Impact a récemment lancé, en partenariat avec la Fondation SMarT, l’initiative « Solidaires avec les coopératives » (SAC) ayant pour but d’agir simultanément en faveur des coopératives et des bénéficiaires en co-créant de la valeur sociétale et économique. Cette initiative à l’ingénierie inédite, lancée avec le soutien de l’Office du Développement de la Coopération (ODCO) et en coordination avec les autorités locales, « est basée sur une alliance tripartite d’actions public-privé-société civile portant sur la distribution de paniers solidaires portant le sigle SAC, 100% sourcés auprès du tissu coopératif rural de par leurs contenants et leur contenu », ont indiqué dans un communiqué les initiateurs de SAC. A cet effet, un total de 4.000 SAC seront distribués dans le contexte de la crise sanitaire Covid-19 qui impose de facto une grande mobilisation au profit du tissu économique solidaire, pour apporter des solutions innovantes socio-économiques agiles et inclusives.

• Ramadan : La Fondation Hassan II met en place un programme d’animation à distance pour les MRE. La Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a mis en place sur son site internet, à l’occasion du mois sacré de Ramadan, un programme d’animation à distance en faveur de la communauté marocaine de l’extérieur, composé de 90 causeries et conférences assurées par des professeurs universitaires et prédicateurs. Ainsi, des vidéos de 10 à 15 minutes chacune seront diffusées sur le site de la Fondation (www.fh2mre.ma) au rythme de 3 vidéos par jour pendant le mois de Ramadan, précise la Fondation dans un communiqué. En plus des thèmes proprement spirituels et religieux, plusieurs autres thèmes y sont abordés tels que la solidarité à l’ère du coronavirus, l’importance de la fraternité et de l’union de tous les Marocains et la contribution des MRE à l’essor du Maroc, ajoute-t-on.

L’Opinion

• La 5G bientôt au Maroc. Si à ce jour aucune offre de 5G n’est encore disponible chez les opérateurs téléphoniques au Maroc, des sources indiquent que plusieurs tests ont été effectués en vue d’un début de déploiement de cette nouvelle technologie. Les fournisseurs des services se préparaient déjà pour l’adoption de la technologie, avait indiqué la directrice générale d’Ericsson Maroc & Afrique de l’Ouest, Nora Wahby. Les 3 opérateurs téléphoniques du Royaume n’attendent à ce stade que la phase de lancement de l’appel à la concurrence de l’ANRT pour présenter leurs offres techniques et économiques.

• Oued Sebou : Le ministère de l’Énergie dément les informations publiées sur les réseaux sociaux. Le ministère de l’Énergie, des mines et de l’environnement, département de l’environnement, a démenti les informations publiées sur les réseaux sociaux selon lesquelles des eaux usées d’un projet immobilier auraient été rejetées dans le milieu naturel à proximité de l’embouchure de l’Oued Sebou. Dans un communiqué, le ministère a tenu à apporter des éclaircissements sur le sujet en affirmant que les travaux, objet de la photo accompagnant l’article en question, concernent la construction de la conduite des eaux pluviales et non des eaux usées.

Al Bayane

• Plus de 4 millions de ménages opérant dans l’informel bénéficieront du soutien du Fonds Covid-19. Un total de 4,3 millions de familles opérant dans le secteur informel bénéficieront du soutien du Fonds spécial pour la lutte contre la pandémie du Coronavirus (Covid-19), a indiqué le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun. En réponse à une question orale consacrée aux « mesures financières et économiques prises pour faire face à la crise du Covid-19 » à la Chambre des représentants, Banchaâboun a souligné que dans le cadre du soutien des chefs de ménages disposant d’une carte du Régime d’Assistance Médicale « RAMED » et affectés par les conséquences de la quarantaine imposée, le nombre de familles concernées par ce soutien a atteint environ 2,3 millions ménages, dont 38% sont issus du milieu rural.

• Convention de coopération pour l’enseignement à distance de l’anglais au Maroc. Le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (département de l’Enseignement supérieur) et le British Council ont signé une convention de coopération portant sur l’enseignement à distance de la langue et de la culture anglaises. Cette convention vise à soutenir les initiatives du ministère et des universités en matière d’enseignement à distance, ainsi qu’à développer les compétences des étudiants dans l’apprentissage de la langue anglaise en tant que troisième langue étudiée à l’université après l’arabe et le français et ce, à travers les programmes télévisé « Word on the Street » et radiophonique « Obla Air », co-produits par British Broadcasting Corporation (BBC) et le British Council.

Libération

• Le dirham s’apprécie de 2,61% face à l’euro. Le dirham s’est apprécié de 2,61% par rapport à l’euro et de 2,17% vis-à-vis du dollar, au cours de la période allant du 16 au 22 avril, indique Bank Al-Maghrib (BAM). Au cours de cette période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des changes, précise BAM dans son dernier bulletin des indicateurs hebdomadaires, ajoutant qu’au 17 avril, les réserves internationales nettes sont restées quasiment à leur niveau de la semaine dernière, soit 286,3 milliards de dirhams (MMDH), alors qu’en glissement annuel, elles ont progressé de 27%.

• Covid-19: Masen contribue à hauteur de 20 MDH au Fonds spécial. L’Agence marocaine pour l’énergie durable (MASEN) a annoncé une contribution de 20 millions de dirhams (MDH) au Fonds spécial de solidarité créé sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI. « Masen contribue à l’élan de solidarité national à travers une participation financière du groupe et de ses collaborateurs au fonds spécial de solidarité, ainsi qu’à travers des actions de soutien sur le terrain », indique l’Agence dans un communiqué. A cet effort national s’ajoute la contribution des collaborateurs de Masen qui ont également témoigné de leur engagement et solidarité en répondant à l’appel lancé par Masen par une contribution individuelle équivalente à un mois de salaire au Fonds spécial de solidarité, relève la même source.

Akhbar Al Yaoum

• Maroc : Éradication du coronavirus fin juillet (étude). La fin du confinement interviendra-t-elle le 20 mai comme annoncée par le gouvernement? L’Université de Singapour de technologie et de design (SUTD) tente de répondre à cette question en se référant à un modèle statistique prédisant la fin de la pandémie du coronavirus dans le monde. Ainsi, l’étude estime la fin de la pandémie au Maroc à 97% le 1er juin, à 99% le 13 juin et à 100% le 30 juillet.

• L’excellence du partenariat entre la BAD et le Maroc est un « véritable » actif pour préserver les conditions d’une croissance durable et inclusive. En ces temps difficiles, l’excellence du partenariat entre la Banque africaine de développement (BAD) et le Maroc est un « véritable » actif pour préserver les conditions d’une croissance durable et inclusive, a souligné la Représentante résidente de la BAD au Royaume du Maroc, Leila Farah Mokadem, dans un entretien accordé au Policy Center for the New South (PCNS). « Nous le ferons en redonnant des marges de manœuvre budgétaire au pays, en soutenant les très petites et moyennes entreprises et en appuyant les populations les plus fragiles », a-t-elle relevé, ajoutant que des opérations d’urgence seront prochainement déployées dans les domaines de la santé, de l’entrepreneuriat et de l’inclusion financière, lesquels sont des domaines d’intervention tout à fait « déterminants » pour réussir une sortie de crise. Quant aux modes d’intervention de la BAD dans cette perspective, Mme Mokadem a fait savoir que malgré l’annulation des réunions, des missions et des événements, les équipes de la Banque au Maroc sont « totalement » mobilisées, précisant qu’aux côtés des autorités, « nos services restent pleinement opérationnels pour aider à contenir la propagation du virus et à en atténuer les répercussions économiques et sociales ».

Al Massae

• Coronavirus: Plus de 810.000 salariés éligibles à l’aide de subsistance. Selon les premières estimations, le Fonds spécial de gestion du coronavirus mobiliserait, jusqu’à fin juin, 20 milliards de dirhams MMDH d’aides sociales au profit des employés déclarés à la CNSS. Par ailleurs, un total de 4,3 millions de familles opérant dans le secteur informel bénéficieront du soutien du Fonds spécial pour la lutte contre la pandémie du Coronavirus (Covid-19), a indiqué le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun. En réponse à une question orale consacrée aux « mesures financières et économiques prises pour faire face à la crise du Covid-19 » à la Chambre des représentants, Benchaâboun a souligné que dans le cadre du soutien des chefs de ménages disposant d’une carte du Régime d’Assistance Médicale « RAMED » et affectés par les conséquences de la quarantaine imposée, le nombre de familles concernées par ce soutien a atteint environ 2,3 millions ménages, dont 38% sont issus du milieu rural.

• Mise en garde contre la violation de l’état d’urgence sanitaire. Des sources associatives ont mis en garde contre le comportement irresponsable des personnes qui continuent de violer l’état d’urgence sanitaire dans les différentes régions du Royaume, notant que ces infractions risquent de prolonger davantage le confinement obligatoire et augmentent considérablement le risque de contamination.

Assahraa Al Maghribiya

• Post-Coronavirus : Le Maroc et l’UE explorent de nouveaux horizons de partenariat. Le Maroc et l’Union européenne ont exploré l’ouverture de nouveaux horizons de partenariat dans l’ère post-coronavirus. Lors d’une visioconférence avec la commissaire européenne à la Concurrence et au Numérique, Margrethe Vestager, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Economie verte et numérique « a proposé une révision en profondeur du partenariat Union européenne-Maroc, au regard des leçons tirées des impacts de la pandémie ». Dans une déclaration à la presse Elalamy, qui était accompagné lors de cette visioconférence du président de la Commission nationale de Contrôle de la Protection des Données à caractère Personnel (CNDP), Omar Seghrouchni, a souligné que la crise du coronavirus a montré le besoin affirmé de l’Europe de revisiter son outil de production des activités dites stratégiques, notant qu’il est proposé dans ce contexte de « mener une étude conjointe sur la capacité de créer dans le cadre d’un nouveau mode de coopération, un moyen d’améliorer mutuellement notre résilience à ce type de crises ».

• La CMR lance le service de bureau d’ordre digital sur son portail. La Caisse marocaine des retraites (CMR) a annoncé la mise en place du service de bureau d’ordre électronique sur son portail, suite à la publication de la circulaire du ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, relative à la gestion par voie électronique des flux des courriers. Ce service disponible sur le portail www.cmr.gov.ma, espace E-services/Bureau d’Ordre Digital, a pour objectif de limiter les échanges physiques de documents et de courriers entre les administrations et les usagers durant la période de l’état d’urgence sanitaire, indique la CMR dans un communiqué. Ainsi, les usagers et les partenaires de la CMR peuvent déposer les courriers et les dossiers à distance en contrepartie d’un accusé de réception électronique, précise la même source. Par ailleurs, la CMR invite les administrations partenaires à utiliser la plateforme e-retraite CMR dédiée à la gestion dématérialisée des dossiers de retraite, selon le communiqué.

Al Ahdath Al Maghribiya

• Les collaborateurs du Groupe Crédit Agricole du Maroc contribuent avec 15,1 MDH au Fonds Covid-19. Les collaborateurs du Groupe Crédit Agricole du Maroc contribuent avec 15,1 millions de dirhams (MDH) au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19), a indiqué le Groupe bancaire dans un communiqué. Basée sur le volontariat, cette démarche totalement facultative a permis de mobiliser 15.114.071,69 dirhams qui ont été versés en un seul bloc au Fonds de lutte contre le Covid-19, a ajouté la même source. Cet acte de solidarité individuel témoigne de la mobilisation et de la cohésion des équipes du Crédit Agricole du Maroc dans ce contexte particulièrement difficile.

• Covid: Inwi se mobilise. Depuis le début de la crise sanitaire liée au COVID-19, Inwi s’est joint à l’élan de mobilisation nationale pour apporter son soutien aux familles vivant dans une situation de précarité économique depuis l’instauration du confinement. Pour venir en aide à ces familles, Inwi associe ses efforts à ceux d’associations dans 8 villes du Maroc à travers sa plateforme de volontariat « diriddik.ma ». Ainsi, 1.000 familles ont déjà bénéficié de cette action solidaire dans sa première phase. Celles-ci ont bénéficié de denrées de première nécessité, ainsi que de packs connectivités.

Al Ittihad Al Ichtiraki

• Le dispositif des procès à distance nécessite à l’avenir une « intervention » législative. Le dispositif des procès à distance requiert à l’avenir une « intervention » législative à même de consolider le principe de légitimité et de mettre en place les dispositions nécessaires, a affirmé le ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader. « Si l’adoption de la technique des audiences à distance dans la conjoncture actuelle demeure régie par la condition de force majeure, elle nécessite à l’avenir une intervention législative, d’abord pour consolider le principe de légitimité et ensuite pour élaborer ses propres dispositions », a déclaré à la presse Benabdelkader. La mise en place d’un tribunal numérique s’inscrit dans le cadre des projets stratégiques sur lesquels travaille le ministère, visant à mettre en œuvre le plan de la réforme globale du système judiciaire.

• Vacances scolaires du 27 avril au 03 mai. Le Ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a annoncé la programmation des vacances scolaires du 27 avril au 03 mai 2020. Cette décision intervient à la lumière du prolongement de la période de confinement au Maroc jusqu’au 20 mai et afin de permettre aux élèves, étudiants et stagiaires de se reposer et de renouveler leur activité mentale et physique, a indiqué le Ministère dans un communiqué publié dimanche soir. Le Ministère a par ailleurs mis en relief les efforts considérables déployés par tous les cadres pédagogiques, universitaires, administratifs pour assurer la continuité des cours depuis le 16 mars 2020, l’assiduité démontrée par les élèves, étudiants et stagiaires, ainsi que l’implication des familles dans l’encadrement et le suivi de leurs enfants.

Al Alam

• Amélioration « perceptible » de la qualité de l’air pendant l’état d’urgence sanitaire. Des taux de réduction « importants » des polluants atmosphériques et une amélioration « perceptible » de la qualité de l’air sont enregistrés au Maroc pendant l’état d’urgence sanitaire marqué essentiellement par la réduction ou la limitation du trafic routier et aérien et la revue à la baisse de plusieurs activités industrielles, indique le ministère de l’Énergie, des mines et de l’environnement. En effet, les premiers résultats d’une évaluation préliminaire de la qualité de l’air qui a été élaborée au niveau de ville de Marrakech et couvrant la période de novembre 2019 jusqu’au 08 avril 2020, ont fait état d’une diminution de 55% pour le dioxyde d’azote (NO2), de 70% pour le monoxyde de carbone (CO) et de 67% pour les particules en suspension, indique le département de l’Environnement dans un communiqué.

• Activité des entreprises en baisse de 50%. Vu l’impact de la pandémie sur l’activité, 815 entreprises interrogées ont vu leur activité, pendant les trois premiers mois, baisser de plus de 50% et 301 entreprises ont déclaré une baisse entre 30% et 50%. C’est ce qui ressort des résultats préliminaires d’une enquête de la CGEM, relative aux répercussions de la crise du Covid-19 sur l’activité économique. Par secteur, les entreprises touristiques ont annoncé une baisse des effectifs de 78,24% en mars 2020, comparativement à la même période de 2019 et une chute du chiffre d’affaires de 66,74%. Les promoteurs immobiliers ont déclaré aussi une baisse de leurs chiffres d’affaires de 68,75%, les entreprises d’artisanat de 61,67%, celles opérant dans le domaine culturel de 58,86%, du textile de 54,13% et médiatiques de 51,15%.

Rissalat Al Oumma

• SM le Roi donne Ses instructions pour le lancement de l’Opération de distribution alimentaire Ramadan 1441, en faveur de 600.000 familles démunies. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a donné ses instructions pour le lancement de l’Opération de distribution alimentaire Ramadan 1441, en faveur de 600.000 familles démunies, dont 459.504 dans le milieu rural, a indiqué samedi la Fondation Mohammed V pour la Solidarité dans un communiqué. Au vu de ce contexte inédit et conformément aux directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, la Fondation a opéré un renforcement des moyens afin d’élargir la couverture des foyers bénéficiaires du soutien alimentaire. L’effectif global a été augmenté à 600.000 foyers (soit 100.000 foyers supplémentaires par rapport à l’édition précédente), pour un investissement global de 85 millions de dirhams (achat des denrées et logistique). L’augmentation du nombre de foyers bénéficiaires a concerné toutes les provinces du Royaume et a été appliquée selon des critères liés à l’effectif de la population, la zone d’habitation (rural/urbain) et le niveau de pauvreté et de vulnérabilité.

• Les collectivités locales à l’ère du numérique. Dans une circulaire adressée aux walis et gouverneurs, la Direction générale des collectivités locales (DGCL), informe que l’usage de la plateforme numérique unique des autorisations d’urbanisme et des autorisations économiques, Rokhas.ma est devenu obligatoire. Un arrêté conjoint du ministre de l’Intérieur, de la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la politique de la ville, et du ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, publié le 21 janvier 2020, fixe les modalités de mise en œuvre des procédures de gestion dématérialisée relatives au dépôt et à l’examen des demandes d’autorisation, des permis d’habiter et des certificats de conformité et de leur délivrance.

Bayane Al Yaoum

• L’ONTM lance la campagne « 3lamantlakaw » pour accompagner le tourisme national. L’Office National du Tourisme Marocain (ONTM) a annoncé le lancement de la campagne « 3lamantlakaw », visant à accompagner le secteur du tourisme national pendant la crise de la pandémie du nouveau coronavirus. « Nous avons réussi à mener à bien des projets dont nous pouvons être fiers tant sur le plan national qu’international, l’un d’eux est lancé aujourd’hui à savoir la campagne « 3lamantlakaw », une campagne de cœur qui met en avant les femmes et les hommes du secteur du tourisme », a indiqué le Directeur général de l’Office, Adel El Fakir dans un message adressé à la famille de l’ONMT, en ces temps de confinement. « C’est un véritable cri de ralliement qui accompagnera l’ensemble des Marocains durant cette période du confinement et qui nous rappelle, à tout un chacun, combien le pays est unique et riche, et combien le pays est notre plus précieuse ressource », a dit El Fakir.

Couvre-feu nocturne: l'Intérieur réautorise les journalistes à sortir pour le travail