Coronavirus: 600 Marocains bloqués à l’étranger en appellent au Roi

07 Avr 2020 à 20:12 Société
Coronavirus: 600 Marocains bloqués à l’étranger en appellent au Roi

Bloqués dans les quatre coins du Monde après la fermeture de l’espace aérien et maritime du Maroc, des ressortissants Marocains ont signé une lettre ouverte au Roi Mohammed VI pour lui demander de les rapatrier pour cause de manque de moyens financiers.

Ils sont 600 Marocains bloqués à l’étranger, à avoir signé cette lettre ouverte au souverain pour pouvoir retourner dans leur pays auprès de leur famille après avoir été surpris par la fermeture des frontières du pays entre le 13 et le 15 mars dernier.

« La décision du Maroc de fermer ses frontières nous a pris de court avec l’annulation de nos
vols de retour sans possibilité de trouver une alternative pour rejoindre notre pays« , écrivent les signataires.

Ces Marocains sont bloqués dans plusieurs pays du Monde, avec une prédominance en Europe notamment en France et en Espagne, mais ils sont également bloqués aux Emirats arabes unis, en Thaïlande ou en Malaisie, aux Etats-Unis, ou encore au Pérou et sur l’Île Maurice.

Ils affirment qu’ils n’envisageant pas de longs séjours dans ces pays étrangers puisqu’ils étaient « venus passer des entretiens d’embauche ou d’entrée dans des écoles, réaliser des tests médicaux« , rendre visite à leur famille ou « tout simplement faire du tourisme ».

Après trois semaines passés hors de leur pays, et des ressources financières qui s’amenuisent, ces Marocains veulent retourner au pays, car leurs « ressources sont au Maroc » et ne peuvent plus « vivre dignement dans un pays » qui n’est pas le leur, estiment-ils. Cela s’ajoute à leur détresse émotionnelle, celle de ne pas être proches de leurs familles.

Se disant conscients de la situation au Maroc et se tenant prêts à se soumettre « à toute mesure de sécurité » pour protéger leurs concitoyens à leur arrivée, « y compris un isolement en quarantaine » avant de pouvoir retourner dans leur foyer, il sollicitent le Roi pour organiser leur retour en soutenant qu’il est le seul à pouvoir faire cela.

Et pour cause, « depuis trois semaines, nous obtenons la même réponse de nos consulats et ambassades :
patientez, rien n’a encore été décidé pour vous. Aucun projet de retour n’est évoqué alors
que la situation sanitaire se dégrade partout dans le monde », affirment les 600 signataires.

« Aujourd’hui, nous nous sentons abandonnés« , ajoutent-ils, en référence aux rapatriements quotidiens de citoyens d’autres nationalités organisés par leurs pays. Et d’ajouter que « cela alimente notre détresse alors même que le Maroc se félicite d’organiser le départ des étrangers bloqués dans le Royaume« .

Coronavirus/Maroc: La plupart des transmissions se font en milieu familial