Coronavirus : Boeing ferme ses usines de fabrication des Dreamliners en Caroline du Sud

07 Avr 2020 à 14:17 Monde
Coronavirus : Boeing ferme ses usines de fabrication des Dreamliners en Caroline du Sud

Le constructeur aéronautique américain Boeing a annoncé mardi la suspension temporaire jusqu’à nouvel ordre de l’ensemble des activités de ses usines en Caroline du Sud où sont produits ses avions gros porteurs 787 Dreamliners, en raison de la pandémie de coronavirus.

« Nous nous engageons à protéger la santé et la sécurité de nos employés, tout en continuant d’évaluer la propagation du virus en Caroline du Sud, son impact sur la fiabilité de l’ensemble de notre chaîne de fournisseurs et ses répercussions sur le programme 787 », a déclaré Brad Zaback, vice-président et directeur général du programme 787 et responsable du site Boeing South Carolina (BSC), dans un communiqué.

« Nous collaborons étroitement avec les pouvoirs publics aux niveaux local et de l’État de Caroline du Sud, ainsi qu’avec les autorités sanitaires publiques, pour prendre les mesures permettant de protéger au mieux les membres de notre communauté », a-t-il ajouté.

Les employés de Boeing South Carolina qui peuvent travailler à domicile poursuivront leur activité en télétravail. Concernant les emplois ne pouvant être exercés à distance, une indemnité sera versée aux employés pendant les 10 premiers jours ouvrables de la période de suspension, soit le double de la politique en vigueur au sein du Groupe, a fait savoir Boeing.

Pendant toute la période de suspension du programme 787, Boeing poursuivra ses activités de « nettoyage en profondeur sur le site et continuera de suivre attentivement sa chaîne des fournisseurs globale à mesure de l’évolution de la situation ».

« Lorsque la suspension sera levée, le programme 787 relancera la production selon une approche rigoureuse, en mettant l’accent sur la sécurité, la qualité, l’intégrité et le respect des engagements pris vis-à-vis des clients », selon le communiqué.

Fin mars dernier, le constructeur américain avait aussi décidé la suspension des activités de production dans ses usines du Puget Sound, dans la région de Seattle, en raison de l’état d’urgence proclamé dans l’Etat de Washington (ouest des Etats-Unis) lié à la pandémie de COVID-19.

Coronavirus : Qui est Dominic Raab qui assure l’intérim de Boris Johnson ?