Coronavirus : Pas de chômage partiel pour Manchester City

05 Avr 2020 à 17:37 Sport
Coronavirus : Pas de chômage partiel pour Manchester City

Pour Manchester City il n’est pas question de chômage partiel en ces temps de coronavirus. Le géant de Premier League se sent tout à fait capable de maintenir les emplois et ne compte pas utiliser l’argent du gouvernement britannique. 

Manchester City ne cherchera pas à utiliser le programme gouvernemental de maintien de l’emploi et ne mettra pas son personnel en chômage partiel pendant la suspension du championnat causé par la pandémie du coronavirus, a déclaré le club de Premier League à ses employés.

Plusieurs clubs de Premier League, dont les dirigeants de Premier League Liverpool et Tottenham Hotspur, ont su profiter du régime gouvernemental qui paie 80% des salaires du personnel mis en congé par leurs entreprises en raison de la crise sanitaire mondiale.

City, appartenant au groupe uni d’Abou Dabi de Sheikh Mansour, est le premier club de Premier League à déclarer qu’il n’empruntera pas cette voie. Les employés ont reçu des courriels ce week-end pour les rassurer que leur emploi serait protégé.

« Nous pouvons confirmer, suite à une décision du président (Khaldoon Al Mubarak) et du conseil d’administration la semaine dernière, que Manchester City n’utilisera pas le programme de conservation des emplois du gouvernement britannique pour le coronavirus », a déclaré un porte-parole.

« Nous restons déterminés à protéger nos employés, leurs emplois et notre entreprise tout en faisant ce que nous pouvons pour soutenir notre communauté au sens large en ce moment le plus difficile pour tout le monde », a-t-il ajouté.

L’Association des footballeurs professionnels (PFA) est en désaccord avec la Premier League pour savoir si les joueurs devraient accepter ou non des réductions de salaire de 30% en raison de la suspension de la saison.

NBA : Kobe Bryant intègre le Hall of Fame