« Tester d’abord sur les Africains »: Les avocats marocains portent plainte en France

03 Avr 2020 à 12:06 Justice
« Tester d’abord sur les Africains »: Les avocats marocains portent plainte en France

Le Club des Avocats Au Maroc a décidé de porter plainte pour diffamation raciale auprès du Procureur de la République française, suite aux propos jugés « abjects, haineux et racistes » prononcés sur la chaîne d’information LCI par le chef du service de réanimation de l’hôpital Cochin à Paris, le Pr Jean-Paul Mira.

Sur sa page Facebook, le Club des Avocats Au Maroc précise que cette plainte sera déposée par Me Mourad Elajouti et Me Saïd Maâch, tous deux avocats au barreau de Casablanca.

La scène se déroule au cours d’un débat télévisé sur la chaîne LCI, portant sur « l’étude d’un éventuel vaccin contre le Covid-19″.

Le Chef de service de réanimation de l’hôpital Cochin à Paris, le Pr Jean-Paul Mira a demandé à son interlocuteur, directeur d’un institut de recherche français, le Pr. Camille Lochte, si l’on « peut faire cette expérience en Afrique, où il n’y a pas de masques médicaux, pas traitement, ni de lits de réanimation, comme nous l’avons fait auparavant dans certaines études sur le Sida chez les prostituées car elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas ».

Une question à laquelle son interlocuteur a répondu par l’affirmatif, tout en confirmant que son centre est en train de « réfléchir à une étude en Afrique pour faire ce même type d’approche« .

Cette déclaration, manifestement raciste, a été condamnée et rejetée par de nombreux téléspectateurs français, ce qui a poussé le Club des Avocats au Maroc à porter plainte contre le Pr. Jean Paul Mira.

À l’heure où nous mettons en ligne, la chaîne française n’a fait aucune réaction par rapport à cet incident sur son antenne.

Casablanca: Arrestation d'un récidiviste soupçonné d'usage de faux, d'escroquerie et de violation de l'état d'urgence sanitaire