Coronavirus : Comment tirer profit du confinement?

03 Avr 2020 à 00:50 Culture
Coronavirus : Comment tirer profit du confinement?

Penser positivement est la meilleure façon de passer sereinement son confinement à l’heure où le coronavirus continue de faire des dégâts aussi bien au Maroc qu’à l’échelle mondiale. Enfermement à la maison oblige, il est important d’en tirer profit et de passer le temps à faire des choses qui feront du bien à votre esprit. Pour voir le verre à moitié plein, plutôt qu’à moitié vide, Hespress FR vous énumère 6 avantages de rester à la maison.

Améliorer ses compétences culinaires : si vous n’avez pas l’habitude de cuisiner, c’est une occasion en or pour mettre en pratique les recettes que vous n’avez jamais osé faire.

Sur internet, dans des livres gastronomiques ou sur les conseils avisés de vos proches, cuisiner pourrait devenir un jeu d’enfant pour vous. Vous avez toujours rêvé de faire un tajine aux légumes? Des pancakes? De la pastilla? C’est l’occasion d’impressionner votre entourage et de faire plaisir à vos papilles.

Prendre soin de soi et de ses proches : confiner seul ou à plusieurs, se retrouver avec soi-même ou avec ses proches est une bonne thérapie qui ne peut que vous faire du bien.

Prenez le temps de faire ce que vous ne pouvez pas faire en temps normal comme prendre soin de votre peau et de votre corps. Optez pour des masques naturels, faites des gommages, prenez des bains chauds …

Si vous êtes accompagné de votre famille, faites-les participer à votre routine bien-être, chouchoutez-les, dorlotez-les, vous n’aura toujours le temps de passez des moments avec les gens que vous aimez.

Élargir sa culture générale : Avant vous n’aviez le temps pour rien, aujourd’hui vous avez le temps pour tout ! Alors pourquoi ne pas en profiter pour acquérir de nouvelles connaissances?

Ce temps précieux vous permettra d’élargir votre culture générale. Si vous ignoriez de nombreuses anecdotes sur l’histoire du Maroc, c’est l’occasion de s’y pencher.

Vous pouvez éventuellement apprendre une nouvelle langue, lire du Taha Hussein, vous cultiver à travers des expos virtuelles ou prendre des cours de guitare en ligne. Internet (ou votre bibliothèque) est un champ large de possibilités infinies pour stimuler vos neurones.

Faire le tri dans ses affaires / le grand ménage : utiliser son temps à bon escient est l’un des plus grands avantages du confinement. Devoir sortir toute la journée pour travailler et effectuer d’autres activités laisse peu d’espace pour le rangement et le ménage.

Grâce au confinement, de nombreux Marocains peuvent se débarrasser de leurs affaires en plus (vieille djellaba qui date des années 80, tajine utilisé par trois générations ou encore manta plus poussiéreuse que la ville de Casablanca en temps normal). C’est aussi une opportunité de passer à la loupe (ou au jeffaf) les moindres coins de votre maison et de faire briller votre carrelage.

Faire des économies : Il faut l’avouer, mettre le pied dehors coute très cher à votre portefeuille. Certes, vous pouvez vous promener gratuitement, mais inévitablement, vous et vos amis finirez par marcher jusqu’à un endroit où vous serez tenté de dépenser de l’argent.

Si vous avez le projet de voyager après le confinement ou autre, c’est l’occasion ou jamais de faire des économies, à condition de limiter vos sorties au super-marché pour acheter des cochonneries dont vous n’avez visiblement pas besoin.

Apprendre à travailler en toute circonstance : Etre confiné, c’est également devoir travailler à distance et faire ce que l’on appelle du « télétravail », qui peut s’avérer être un challenge de taille ou un break du bureau bien mérité.

Depuis deux semaines, les Marocains se sont prêtés à l’exercice. Si certains ont eu du mal au début, d’autres semblent y avoir pris goût et sont même heureux d’éviter les embouteillages, le stress du matin et les humeurs massacrantes du boss. Rester en pyjama toute la journée devant son pc n’a jamais été aussi satisfaisant.

Coronavirus : Malgré la crise, l'artiste marocain Mohamed Melehi fait carton aux enchères de Londres