Coronavirus: Plus de 6,6 millions de nouveaux chômeurs aux USA en une semaine 

03 Avr 2020 à 01:28 Monde
Coronavirus: Plus de 6,6 millions de nouveaux chômeurs aux USA en une semaine 

Au cours de la dernière semaine de mars aux Etats-Unis, quelque 6.648.000 personnes ont déposé des demandes d’allocations-chômage, un chiffre record alors que la première économie mondiale essuie de plein fouet l’impact de la pandémie du coronavirus.

Le nombre d’inscriptions au chômage pour la semaine se terminant le 28 mars est le double des quelque 3,3 millions de demandes initiales annoncées la semaine précédente par le département du Travail. Jusque-là, le niveau hebdomadaire le plus élevé jamais enregistré était de 695.000 demandeurs d’emploi en octobre 1982.

« La vitesse et l’ampleur du déclin du marché du travail sont sans précédent », a déclaré au Wall Street Journal l’économiste en chef chez KPMG, Constance Hunter, ajoutant qu’elle s’attendait à ce que des millions de réclamations supplémentaires soient déposées dans les semaines à venir et que 20 millions d’emplois soient perdus.

Une analyse de Goldman Sachs diffusée plus tôt cette semaine a prévu que le chômage augmenterait à 15% ce trimestre, soit un niveau quatre fois supérieur aux 3,5% où il se situait avant le début de la crise, et bien au-dessus du pic de 10% qu’il avait atteint au plus fort de la Grande Récession il y a dix ans.

Il y a un mois encore, la plupart des économistes pensaient que les États-Unis pourraient éviter une récession. Aujourd’hui, avec la pandémie obligeant les entreprises à fermer et forçant des licenciements en masse, de nombreux experts s’attendent à une baisse du produit intérieur brut rappelant les pires périodes de la Grande Dépression.

Pour faire face à cette situation inédite, le Congrès et le président Donald Trump ont adopté la semaine dernière un plan de relance historique doté d’une enveloppe massive de 2.000 milliards de dollars. Ce plan prévoit notamment des paiements directs aux Américains de la classe moyenne et aux revenus faibles, une expansion sans précédent des prestations de chômage et 350 milliards de dollars de prêts aux petites entreprises.

Jeudi, les États-Unis ont franchi la barre des 5.000 morts à cause du coronavirus, selon une base de données de l’Université Johns Hopkins. Plus de 1.000 décès sont survenus au cours des 24 dernières heures seulement, alors que 216.700 personnes ont contracté le virus jusqu’à jeudi.

Faute de touristes, des hôtels suisses proposent des quarantaines de luxe