Schalke 04 sévit contre Amine Harit pour avoir rompu son confinement

31 Mar 2020 à 16:06 Sport
Schalke 04 sévit contre Amine Harit pour avoir rompu son confinement

Amine Harit a été mis à l’amende. L’international marocain qui a rompu le confinement en Allemagne la semaine dernière pour aller fumer une chicha devra répondre de ses actes. Schalke 04 a décidé de le sanctionner pour son comportement irresponsable. 

Alors qu’il avait lui-même appelé au confinement, encourageant ainsi ses fans à rester chez eux, Amine Harit n’a visiblement pas voulu faire de même.

Le Lion de l’Atlas a crée une vive polémique il y a quelques jours après avoir été aperçu en train de fumer une chicha dans un bar. La police avait d’ailleurs débarqué pour mettre fin à la soirée du Marocain.

Son club Schalke 04 avait rapidement réagit pour éteindre le scandale en s’excusant au nom de son joueur, qui serait loin d’être sorti d’affaire.

« Amine était bien là avec l’un de ses amis. C’était une erreur, qu’il a reconnue. Je lui ai encore une fois rappelé la gravité de la situation actuelle. Dans cette situation de crise grave, les choses qui étaient normales hier ne peuvent plus être tolérées aujourd’hui. Amine est très désolé et cela ne se reproduira plus », avait indiqué un dirigeant de Schalke dans les colonnes de Kicker.

Selon la presse allemande, le milieu de terrain âgé de 22 ans aurait été lourdement sanctionné par les dirigeants des Royal Blues qui lui auraient infligé une amende bien salée.

 » C’est vrai « , a confié Jochen Schneider, le directeur sportif du club de la Ruhr, à l’agence dpa, en évoquant une lourde amende.  « Mais il y a des problèmes plus importants que la punition de ce garçon », a-t-il rappelé. Harit devra d’ailleurs reverser la somme à une action caritative montée par des supporters de Schalke.

Coronavirus : Lionel Messi annonce la réduction des salaires du FCB de 70%