Coronavirus/Maroc: le télémarketing, l’un des secteurs les plus impactés

01 Avr 2020 à 16:41 Economie
Coronavirus/Maroc: le télémarketing, l’un des secteurs les plus impactés

Une fois l’état d’urgence sanitaire déclaré dans le pays, plusieurs secteurs ont été impactés et à leur tête le tourisme. Cela dit, d’autres activités ont également été touchées, dont celles employant des effectifs très importants, notamment des jeunes, comme le cas du secteur de télémarketing, entendez centres d’appel.

En effet, les centres d’appel garantissent plus de 80.000 emplois à travers le Royaume avec des revenus assez généreux. Cependant, plusieurs collaborateurs se sont vu remercier temporairement, tandis que d’autres, ne trouvaient plus de moyens de transport pour se rendre à leur travail.

Du côté des employeurs, il y en a qui ont dû arrêter provisoirement leur activité puisqu’ils dépendent à hauteur de 90% de l’Europe, surtout du côté des activités de vente, tandis que d’autres ont essayé de trouver des solutions alternatives pour leurs collaborateurs comme le télétravail ou encore la désinfection des locaux pour assurer la continuité du service.

Un centre d’appel présent dans plusieurs villes du Royaume, a fait face à plusieurs « fake news » concernant sa capacité à gérer et à survivre à la crise sanitaire due au Coronavirus. La société a donc jugé important de réitérer publiquement son engagement à faire de la santé et de la sécurité de ses collaborateurs sa priorité.

Dans un premier temps, la société a tenu à saluer « le courage de celles et ceux qui sont en première ligne et à qui elle doit beaucoup ». « Grâce à eux, les activités peuvent continuer et ils peuvent maintenir l’emploi sur les régions de Rabat-Kenitra-Salé, Fès-Meknès et Agadir-Marrakech », souligne le centre d’appel.

Côté santé et sécurité, qui est « une priorité absolue traitée avec sérieux et discipline », le centre d’appel indique qu’il avait « pressenti assez tôt le sérieux de la situation, avant même le décret instituant l’état d’urgence sanitaire, ce qui l’a amené à mettre en place un plan de prévention et d’accompagnement de ses salariés répondant à l’urgence de la situation et aux meilleurs standards », précise le directeur général de la société.

Le plan de prévention mis en place par la société consiste à la mise en congé prioritaire des personnes les plus fragiles et des parents isolés, la communication massive sur l’application des gestes barrières, la mise à disposition de gels hydro alcooliques, ainsi que la distanciation entre les postes de production.

Des mesures d’hygiènes très strictes

Toujours dans le cadre de la sécurité sanitaire, la société procède au nettoyage de ses stations de travail et des zones sensibles toutes les heures, (poignées de portes, interrupteurs..), la fermeture des ascenseurs hormis pour les personnes à mobilité réduite, la désinfection des bâtiments tous les soirs et des navettes avant et après chaque trajet, le transport privé pour tous jusqu’à domicile avec remplissage des navettes réduit à 50% ainsi que la fermeture de tous les espaces communs : cafétérias, crèches, salles de prières et de pause.

S’agissant du télétravail, la société précise qu’il s’agit d’une mesure engagée auprès de tous les postes qui le permettent techniquement. « Chaque entreprise peut contribuer à lutter contre la diffusion du virus en ayant recours au télétravail. En une semaine, plus de 2000 collaborateurs sont déjà en télétravail. Et l’entreprise continuera », nous assure un cadre de la société.

Immobilier et artisanat: le groupe parlementaire PJD interroge le gouvernement sur deux secteurs en chute libre