Coronavirus: un plan onusien de réponse humanitaire de 2 milliards de dollars

26 Mar 2020 à 23:13 Economie
Coronavirus: un plan onusien de réponse humanitaire de 2 milliards de dollars

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a lancé un plan mondial d’action humanitaire de 2 milliards de dollars américains pour lutter contre le COVID-19 dans certains des pays les plus vulnérables du monde.

« Le COVID-19 menace l’humanité tout entière, et c’est donc l’humanité tout entière qui doit riposter. Les réponses individuelles des pays ne suffiront pas« , a déclaré le secrétaire général Guterres lors du lancement à New York, retransmis uniquement en vidéoconférence.

« Nous devons venir en aide aux personnes ultra-vulnérables, les millions de personnes qui sont les moins en mesure de se protéger. Il s’agit d’une question de solidarité humaine fondamentale« , a-t-il souligné.

Le plan d’intervention sera mis en œuvre par les institutions des Nations Unies, les organisations non gouvernementales (ONG) et les consortiums d’ONG jouant un rôle direct dans l’intervention, a déclaré, pour sa part, Mark Lowcock, secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires.

Le plan sera supervisé par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), que dirige le même responsable.

Le plan prévoit notamment la livraison d’équipements de laboratoire essentiels pour le dépistage du virus et de fournitures médicales pour le traitement des personnes, l’installation de stations de lavage des mains dans les camps et les implantations, le lancement de campagnes d’information du public sur la prévention et la mise en place de ponts aériens et de plates-formes en Afrique, en Asie et en Amérique latine pour acheminer les travailleurs et les fournitures humanitaires là où ils sont le plus nécessaires, a déclaré Mark Lowcock.

Le plan mondial de réponse humanitaire au COVID-19 vise également à satisfaire aux besoins de l’OMS, de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, de l’Organisation internationale pour les migrations, du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population, d’ONU-Habitat, de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, de l’UNICEF et du Programme alimentaire mondial.

Coronavirus: Le gouvernement français autorise la chloroquine en traitement