PPS: Pour une aide directe aux travailleurs du secteur informel

25 Mar 2020 à 19:53 Partis
PPS: Pour une aide directe aux travailleurs du secteur informel

Tout en appelant ses membres à contribuer au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus COVID-19, le Bureau politique du PPS appelle les pouvoirs publics à fournir une aide financière directe aux travailleurs de l’économie informelle et à prendre en charge les familles dans une situation sociale critique ». Précisions

Le Bureau politique du PPS renouvelle ce mercredi son « appréciation des importantes mesures préventives prises par les autorités publiques marocaines, sous la direction avisée et prospective du Roi, en termes de santé, de sécurité, de conditions sociales et économiques, dans la lutte contre cette pandémie« .

L’organe central du parti d’opposition estime que « ces mesures efficaces, conjuguées aux efforts déployés pour les activer sur le terrain, en particulier celles liées à l’état d’urgence sanitaire, ainsi que les formes d’engagement positif de toutes les citoyennes et tous les citoyens malgré certains cas isolés qui ont progressivement été surmontés, ont permis à notre pays de réduire le nombre de contaminés et de décès causés par cette épidémie« .

La formation dirigée par Mohamed Nabil Benabdallah salue « toutes les femmes et tous les hommes de notre système national de santé, civils et militaires, ainsi que les membres des différentes forces de l’ordre« .

À l’égard de tous les agents de l’Etat mobilisés pour faire face à la propagation du Coronavirus, le parti du Livre ajoute une mention spéciale aux femmes et aux hommes du secteur de l’éducation nationale. « Ils font un effort qualitatif exceptionnel pour assurer la continuité de l’enseignement à distance pour les filles et les enfants des Marocains », note le Parti qui « les remercie tous pour leur dévouement et leurs sacrifices ».

Compte tenu de l’aggravation inquiétante de cette pandémie et de l’augmentation constante des cas de contamination et de décès dans un certain nombre de pays du monde, le même Bureau politique affirme la nécessité pour le Maroc de « poursuivre son approche de vigilance, de prudence et de mobilisation pour faire face aux développements de cette épidémie« .

L’instance politique salue en ce sens l’initiative royale de créer un Fonds de gestion pour l’épidémie du Coronavirus, avec la large réponse aux appels à y contribuer pour soutenir les efforts sanitaires, sociaux et économiques consentis, notamment en ce qui concerne la garantie d’un revenu minimum pour les salariés inscrits à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ».

Le PPS appelle en fin les pouvoirs publics à fournir une aide financière directe aux travailleurs du secteur informel et aux familles en situation critique, tout en veillant à ce que « le ciblage soit optimal », et à ce que « l’on trouve des formules appropriées pour contourner les difficultés liées à l’audace de ce processus qui facilitera leur bon respect des exigences de précautions sanitaires collectives et universelles ».

Pour ce faire, et compte tenu des capacités jugées « limitées » de l’État, le Bureau politique du PPS renouvelle son « appel fort et chaleureux à tous ceux qui peuvent contribuer« , ainsi qu’à tous ses militants, afin d’intensifier la contribution au Fonds de gestion et de lutte contre l’épidémie du Coronavirus.

El Otmani: Report des promotions administratives, annulation des concours (exceptées la sûreté et la santé)