Coronavirus/Maroc: Comment et où se procurer le Plaquenil 

25 Mar 2020 à 17:22 Santé
Coronavirus/Maroc: Comment et où se procurer le Plaquenil 

Depuis que des recherches scientifiques et des essais cliniques, en Europe notamment, ont montré que la chloroquine s’avère une piste ambitieuse pour lutter contre l’épidémie du Coronavirus, le Ministère de la Santé du Royaume a réquisitionné l’ensemble stock de Nivaquine et de Plaquenil de Sanofi Maroc.

La multinationale française implantée au Maroc a donc répondu favorablement à la demande du département de Khalid Ait Taleb, en mettant à sa disposition l’intégralité de son stock actuel, soulignant dans un communiqué que « l’approvisionnement ainsi que les conditions d’utilisation de ce produit seront du ressort exclusif du ministère marocain ».

Pour information, le Plaquenil, communément appéle hydroxychloroquine, demeure un médicament utilisé dans « le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et des maladies du collagène, notamment le lupus érythémateux disséminé (maladie chronique rare) ou encore dans la prévention des lucites», fait savoir Sanofi Maroc. Quant à la Nivaquine, dénommée chloroquine sulfate, c’est un médicament antipaludéen recommandé aux personnes qui voyagent ou qui rentrent d’un pays d’Afrique subsaharienne.

Cela dit, et après la réquisition de l’intégralité du stock de ces deux médicaments, l’accès au traitement du Plaquenil demeure impossible pour les patients atteints des maladies précitées, notamment des maladies auto-immunes, comme nous l’indique un pharmacien de la métropole, également membre du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens.

« Je reçois plusieurs patients qui demandent à avoir le Plaquenil, mais je n’en ai plus. Après que le ministère ait réquisitionné l’intégralité du stock, je ne suis plus fourni en ce médicament, et du coup, j’ai du mal a en procurer aux patients en besoin », relève notre source.

Après quelques recherches effectuées par Hespress Fr, notamment sur la disponibilité du Plaquenil pour les patients en besoin au sein des pharmacies, une source bien informée au sein du ministère de la Santé nous assure que le ministre de tutelle, Khalid Ait Taleb, et suite aux nombreuses critiques qui ont accompagné cette décision de s’emparer du stock de ces deux traitement et a finalement décidé de réagir.

« Le ministre de la Santé a pris la décision de fournir les patients ayant des maladies chroniques, et qui utilisent le Plaquenil, de se le procurer auprès des directions régionales de la Santé de leurs villes », assure notre source.

Rappelons qu’en France, le Professeur Didier Raoult, directeur de l’Institut Méditerranée Infection à Marseille, a lancé une étude clinique sur 24 patients testés positifs au Covid-19 qu’il a traités au Plaquenil, obtenant des résultats préliminaires spectaculaires.

Toutefois, les effets indésirables de ce traitement demeurent méconnus comme notifié par plusieurs autres chercheurs.

Coronavirus: Lancement d’une nouvelle plateforme téléphonique «Allô 300»