Coronavirus : l’arrêt des grandes ligues européennes coûterait au moins 3,4 milliards d’euros

18 Mar 2020 à 20:52 Sport
Coronavirus : l’arrêt des grandes ligues européennes coûterait au moins 3,4 milliards d’euros

Un arrêt définitif de la saison dans les cinq grands championnats européens de football, suspendus face à la pandémie de coronavirus, engendrerait une perte totale de 3,4 à 3,95 milliards d’euros, selon une étude du cabinet KPMG.

Selon cette étude, publiée mardi, la Premier League anglaise serait la plus impactée si les 92 matches restant à disputer ne pouvaient se jouer, avec un manque à gagner de 1,15 à 1,25 milliard d’euros. Elle estime une perte de 700 à 800 millions d’euros en termes de droits TV, 250 à 300 millions de manques à gagner sur les partenariats ainsi que 170 à 180 millions de pertes en termes de billetterie et de prestations autour des matches.

Parmi les autres grands championnats, les Espagnols de la Liga pourraient perdre de 800 à 950 millions d’euros (dont 500 à 600 millions en droits TV), les Allemands de la Bundesliga de 650 à 750 millions (300 à 400 en droits TV), les Italiens de la Serie A de 550 à 650 millions (350 à 450 en droits TV) et les Français de la Ligue 1 entre 300 et 400 millions (150 à 200 en droits TV).

L’étude de KPMG ne prend en compte ni les pertes occasionnées par l’arrêt des éventuelles coupes d’Europe, à l’arrêt alors que les huitièmes de finales retour n’ont pas tous été disputés, ni celle des coupes nationales, suspendues également.

A ce jour, la Premier League et la Serie A sont arrêtées jusqu’au 3 avril, tout comme la Bundesliga, suspendue jusqu’au 2, et la Liga, censée reprendre le 5 avril. En France, la Ligue 1 est suspendue « jusqu’à nouvel ordre », sans date de reprise prévue. La Ligue de football professionnel (LFP) a indiqué mardi qu’elle espérait terminer le championnat au 30 juin grâce au report d’un an de l’Euro-2020, sans toutefois fermer la porte à l’étendre au-delà.

Real Madrid : Le retour de Achraf Hakimi se précise