Coronavirus : Jugulé en Chine, ébullition en Europe, sournois en Afrique et mode cocooning en Amérique

13 Mar 2020 à 12:42 Monde
Coronavirus : Jugulé en Chine, ébullition en Europe, sournois en Afrique et mode cocooning en Amérique

Avec plus de 130.000 personnes contaminées et près de 5.000 décès et des infections s’étendant désormais de la Scandinavie à l’Inde, de l’Amérique latine à l’Extrême-Orient en passant par le continent africain, les gouvernements s’activent de tout leur soul à freiner la propagation du coronavirus et à enrayer cette fatalité qu’est la maladie Covid-19.

En Chine en revanche, point de départ de l’épidémie, le nombre de nouvelles contaminations et de décès a chuté de façon significative ce vendredi avec seulement 8 nouvelles contaminations par le coronavirus, soit le chiffre le plus bas depuis le début de la publication des statistiques sur l’épidémie mi-janvier. Parmi ces cas supplémentaires, cinq ont été enregistrés à Wuhan, épicentre du coronavirus.

Les trois autres contaminations recensées (2 à Shanghai et 1 à Pékin), sont le fait de personnes en provenance de l’étranger ce qui porte le total cas « importés » d’autres pays à 88.  Au bilan macabre sept morts supplémentaires, ce qui fait 3 176 sur les plus de 80 000 personnes contaminées. La Corée du Sud, second foyer de l’épidémie de Covid-19 (7 979) après la Chine, a fait état ce vendredi du plus faible nombre de nouveaux cas d’infection (110) depuis trois semaines. Le nombre de patients guéris (177) dépasse enfin jeudi, celui des nouvelles contaminations .

En Europe, l’Italie où plus de 60 millions d’habitants sont confinés chez eux, a dépassé le chiffre symbolique de mille décès (1016) pour 12839 cas. L’Espagne désormais fermée en son sud et dont les cas se multiplient à une vitesse exponentielle ((4000 personnes atteintes et une centaine de décès), a placé sous confinement jeudi, quatre localités de Catalogne. Des régions les unes après les autres décrètent la fermeture des écoles pour tenter d’enrayer la propagation du nouveau coronavirus.

L’Afrique connaît une hausse graduelle des contaminations alors qu’en Asie, la propagation du coronavirus est au plus bas notamment en Chine et en Corée du Sud. Un premier cas en Afrique de l’Est a été diagnostiqué au Kenya, qui concerne une étudiante kényane rentrée des États-Unis via Londres. Au Sénégal, pays le plus touché d’Afrique de l’Ouest, cinq nouveaux cas ont été confirmés ce jeudi portant à 10 le nombre de contaminés.

Deux l’ont été en République démocratique du Congo (RDC) ainsi que le Gabon et le Ghana qui ont annoncé jeudi, leurs premiers cas . Au Maghreb, l’Algérie enregistrait son second décès sur les 26 cas recensés et le Maroc annonçait un nouveau cas portant son bilan à sept personnes contaminées dont une décédée.

En France, après le discours d’Emmanuel Macron on s’est fixé comme objectif de rattraper les mesures exceptionnelles d’autres pays européens, sans pour autant s’aligner sur celles drastiques de l’Italie. Le coronavirus a fait 2.876 cas de contamination et 61 morts. Pour freiner la propagation du virus, Emmanuel Macron a annoncé une série de mesures, dont la fermeture à partir de lundi et « jusqu’à nouvel ordre », des crèches, écoles et universités. Le président a néanmoins annoncé que les élections municipales étaient maintenues.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) demande à toutes les mosquées de « suspendre l’organisation des prières du vendredi » à partir de la semaine prochaine et jusqu’à nouvel ordre, dans un communiqué ce vendredi. De plus en plus de pays ferment leurs frontières pour limiter l’épidémie. Mercredi, les Etats-Unis ont interdit l’entrée sur leur territoire aux Européens pour une durée de 30 jours.

Les pays latino-américains ont quant à eux renforcé  leurs restrictions aux voyageurs en provenance d’Europe. La pandémie de Covid-19 touche désormais plus de 250 personnes dans 15 pays de la région. Trois personnes sont mortes, la dernière étant une femme de 52 ans décédée au Guyana après être rentrée récemment des États-Unis. Le Venezuela (aucun cas de coronavirus), a déclaré l’urgence sanitaire et fermer ses pistes aux vols en provenance d’Europe et de Colombie. L’Argentine, (31 cas), a annoncé à son tour la suspension un mois durant, des vols internationaux en provenance des pays les plus touchés. Idem pour le Paraguay, le Pérou.

Plusieurs pays d’Europe centrale ont aussi pris des mesures drastiques. Les gouvernements tchèque et Slovaque ont annoncé la fermeture quasi totale des frontières aux étrangers. L’Estonie et la Lettonie ont décrété l’état d’urgence et la Pologne a instauré des contrôles sanitaires à toutes les frontières.

Coronavirus: Sensible baisse des contaminations en Chine