Arabie saoudite : Masjid al-Haram et l’esplanade entourant La Kaaba ouverts aux fidèles

07 Mar 2020 à 17:54 Monde
Arabie saoudite : Masjid al-Haram et l’esplanade entourant La Kaaba ouverts aux fidèles

Le roi Salman d’Arabie saoudite a autorisé la réouverture à l’aube samedi, pour les fidèles n’effectuant pas Al Omra, de l’esplanade entourant la Kaaba, lieu le plus saint de l’islam situé au cœur de la Grande mosquée (Masjid al-Haram) de de La Mecque. L’esplanade, avait été temporairement fermée pour prévenir la propagation du nouveau coronavirus. Le rituel d’Al Omra ou le « petit pèlerinage » dans les villes saintes de La Mecque et Médine, restait quant à lui toujours suspendu.

Cette mesure inédite avait été annoncée mercredi par les autorités et reste donc de rigueur. Al Omra présentait le risque de devenir un foyer majeur de contamination en Arabie saoudite où 5 cas de nouveau coronavirus ont été confirmés. Plus de 150 cas ont été enregistrés dans le Golfe. Des centaines de personnes étaient présents sur l’esplanade, tournant autour de la Kaaba qui entourée de barrières,  restait toutefois inaccessible aux fidèles. La zone entre les collines avoisinantes de Safa et Marwa où cheminent également les fidèles durant Al Omra, restait également fermée et inaccessible.

Les fidèles sont néanmoins toujours autorisés à se rendre dans la Grande mosquée de La Mecque et dans la mosquée du Prophète à Médine pour leurs prières quotidiennes. Celles-ci sont uniquement fermées une heure après la prière du soir pour permettre de nettoyer et désinfecter les lieux avant leur réouverture à l’aube.

Le Hajj attire environ 2,5 millions de personnes chaque saison

Si la décision de suspendre la Omra, qui attire chaque année des millions de pèlerins, soulève des incertitudes quant au mois sacré du Ramadan qui attire énormément de fidèles, l’espoir demeure grand cependant autour du grand pèlerinage du Hajj, pilier essentiel de l’islam qui devrait débuter fin juillet, bien que les autorités saoudiennes ne se soient pas encore exprimées sur d’éventuelles mesures de précaution pour le Hajj, qui attire environ 2,5 millions de personnes chaque saison.

Le tourisme religieux est la seconde source après le pétrole qui génère le plus de revenus au Royaume d’Arabie saoudite. Samedi, l’agence de presse officielle SPA a indiqué que les entrées dans le royaume depuis les Emirats arabes unis, le Koweït et Bahreïn, seraient « temporairement » restreintes à trois aéroports situés dans la capitale Ryad, à Jeddah (ouest) et à Dammam (nord-est). Et seuls les camions de marchandises pourront traverser la frontière terrestre. Le ministère des Sports a lui également annoncé « suspendre la participation du public » à tous les événements sportifs dès samedi.

Turquie/Syrie/ Grèce : Calme précaire à Idleb et avis de tempête sur la mer Egée et la frontière grecque