La Protection civile ouvre ses portes au grand public

27 Fév 2020 à 16:18 Société
La Protection civile ouvre ses portes au grand public

Les unités de Protection civile du Royaume ouvrent, les 1er et 2 mars prochain, leurs portes au grand public à l’occasion de la Journée mondiale de la Protection civile qui sera célébrée dimanche sous le thème: « la Protection civile pour un secouriste dans chaque foyer ». Ces « ports ouvertes » visent à faire connaître les missions de la Protection civile auprès du grand public et sensibiliser aux premiers secours et à la responsabilité citoyenne.

Un communiqué de la Direction générale de la protection civile précise que le menu de cet événement annuel comprend entre autres, l’exposition de la logistique utilisée lors des différentes opérations des services de secours, les simulations et les démonstrations d’interventions de secours, de sauvetage et d’extinction de feu et la présentation des stands et ateliers didactiques de secourisme.

La sensibilisation du public, en particulier les enfants, aux risques de la vie courante reste tout aussi importante à travers la projection de films documentaires informationnels, la distribution des flyers, prospectus et autres documents pour inculquer aux citoyens la culture du risque en les incitant à s’impliquer davantage dans leur propre sécurité, relève le communiqué, notant que comme à l’accoutumée, la Direction Générale de la Protection Civile ouvre au grand public les portes de ses unités territoriales à travers le Royaume dans le but d’initier la population aux gestes de premiers secours en lui inculquant les bons réflexes à adopter face aux différentes situations d’urgence.

Cette réflexion de « secouriste pour chaque foyer » appelle donc à impliquer le citoyen dans la stratégie de prévention et de réponse aux accidents et aux catastrophes sachant qu’il est le premier maillon de la chaîne des secours, explique la même source, faisant savoir qu’au Maroc, les accidents de la voie publique et ceux de la vie courante (chutes, brûlures, électrocutions, noyades, intoxications et autres accidents) génèrent malheureusement chaque année des milliers de victimes.

Dans la vie quotidienne, à la maison, au travail ou dans la rue, chaque individu peut être confronté à une situation de détresse ou à un accident, ou en être témoin, souligne le communiqué, précisant que ces situations nécessitent le recours à des gestes pratiques et simples qui permettront de sauver la vie d’une personne brusquement atteinte dans ses fonctions vitales.

Protéger une victime ou la réanimer, prendre les mesures nécessaires en attendant l’arrivée des secours sont autant de techniques qui peuvent être acquises lors des séances de formation en secourisme organisées par les services de protection civile, poursuit le communiqué, faisant remarquer qu’un grand nombre de décès pourrait être ainsi évité si les témoins savaient intervenir en attendant l’arrivée des secours, des gestes qui permettront à tout individu d’adopter une conduite engagée et pro-active en cas d’urgence ou de risque imminent.

Région MENA: 40 à 60% des femmes ont été victimes de harcèlement sexuel dans la rue