Coronavirus: Le ministère affirme n’avoir « aucun intérêt » à cacher la situation 

27 Fév 2020 à 12:56 Santé
Coronavirus: Le ministère affirme n’avoir « aucun intérêt » à cacher la situation 

La direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies relevant du ministère de Santé a tenu une conférence de presse explicative en cette matinée du 27 février, au sujet de l’épidémie du Covid-19 qui a touché 40 pays et fait jusqu’à présent plus de 2.700 morts de par le monde.

Au Maroc, et selon les dernières données du département de Khalid Ait Taleb, les résultats du laboratoire des 19 cas possibles se sont avérés négatifs, faisant que le Royaume peut afficher un rassurant  0 cas confirmés  aujourd’hui.

Selon Dr Mohamed Lyoubi, directeur de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies au ministère de Santé, il y a exactement 44 pays touchés par le Coronavirus ainsi que 33.000 cas soignés, rappelant que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que l’épidémie du Coronavirus est « une urgence de santé publique internationale ».

Dans ce sens, Lyoubi a fait savoir que l’OMS a donné ses recommandations pour prévenir du Coronavirus, mais en aucun cas « elle ne recommande aux pays de prendre des mesures draconiennes comme interdire l’entrée ou la sortie des voyageurs ou autres mesures, mais leur conseille de mettre en place un dispositif de sécurité sanitaire et de vigilance ».

Et d’ajouter dans ce sens que « chaque pays a le droit d’adapter les recommandations de l’OMS selon ses conditions et ses caractéristiques ». Pour ce qui est du Maroc qui est membre de l’OMS, Lyoubi indique que le Royaume s’est « engagé dès l’apparition du virus en prenant des mesures préventives et on suivant les recommandations de l’Organisation ».

Cependant, il souligne qu’à aucun moment le Royaume « n’a mis en place une restriction d’entrée ou de sortie des voyageurs ou encore des marchandises avec les pays atteints du coronavirus ». « On les accueille toujours. Mais on a renforcé notre système de vigilance dans le cadre du plan national de veille et de riposte au COVID-19 », a-t-il dit.

Mohamed Lyoubi a ensuite rappelé les mesures prises par le ministère de la santé et les acteurs concernés à savoir « le déclenchement de l’alerte épidémique ainsi que la détection rapide des cas affectés, la prise en charge de n’importe quel cas confirmé pour l’intérêt du patient dans un premier temps, mais aussi pour contrôler la propagation du virus ».

Le ministère de la Santé a également aménagé des laboratoires, notamment les deux laboratoires nationaux de référence, à savoir l’Institut national de la santé de Rabat et l’Institut Pasteur de Casablanca, qui « bénéficient d’une grande transparence aussi bien nationale qu’internationale », a indiqué Lyoubi soulignant que le Royaume « a équipé les laboratoires de tous les produits nécessaires depuis l’apparemment du virus ».

Concernant le contrôle de vigilance au niveau des aéroports et des ports, Dr Lyoubi a fait savoir que les autorités ne contrôlent pas l’ensemble des voyageurs qui rentrent au Maroc, mais seulement ceux qui proviennent des pays affectés, rappelant ainsi l’introduction de la fiche sanitaire qui leur permet de connaitre le pays d’arrivée du voyageur ainsi que les pays de transit, et de ce fait « définir le cas, à savoir s’’il est affecté ou suspect ».

De plus, Lyoubi a fait savoir que des salles dédiées spécialement pour les cas suspectés atteint du Covid-19 ont été aménagées dans l’ensemble des hôpitaux régionaux du Royaume, et un numéro vert est disponible pour recevoir les réclamations 24h/24h.

Le directeur a indiqué par ailleurs, que la mise à jour des cas possibles au Maroc ou confirmés est disponible sur la page officielle du ministère de la Santé, et que le département de Khalid Ait Taleb n’a « aucun intérêt à cacher l’existence d’un cas de Coronavirus au Maroc ».

Tanger-Med: Renforcement des mesures préventives pour détecter tout éventuel cas du coronavirus