Syrie: Vaste offensive dans la ville de Saraqeb entre Damas et les insurgés

27 Fév 2020 à 11:53 Monde
Syrie: Vaste offensive dans la ville de Saraqeb entre Damas et les insurgés

En Syrie, le régime de Bachar Al Assad poursuit son offensive dans la région d’Idleb et s’attaque désormais à la ville de Saraqeb, aux mains des rebelles. Dans leur offensive, soutenue par les forces aériennes russes, l’armée syrienne a tué deux soldats turcs et blessé deux autres. 

Les combats entre le régime syrien et les rebelles ont repris jeudi dans la ville de Saraqeb, ville des rebelles et des djihadistes et récemment prise par le pouvoir de Bachar Al Assad. La ville en question qui a été le théâtre de combats intense entre les différentes forces opérantes a été presque complètement désertée par ses habitants, causant encore plus de déplacés estimés à 948.000 personnes dont la moitié se trouve être des enfants selon l’ONU.

Au niveau de la périphérie de la ville, située au nord-ouest du pays, de violents affrontements ont lieu entre les insurgés dont des djihadistes et les forces pro-Bachar soutenue par l’aviation militaire russe qui conduit des raids, a indiqué l’Observatoire Syrien des droits de l’Homme (OSDH), qui a fait état de la reprise « par les jihadistes et les rebelles » de Saraqeb qui avait reprise par les forces pro-gouvernementales le 8 février.

En reprenant la ville ainsi que 20 localités d’Idleb, les insurgés ont occupé l’autoroute M5 qui était sécurisée par le régime. Cette autoroute reliait la capitale Damas à Alep. Le régime syrien a accusé « les terroristes » de lancer kamikazes et voitures piégées contre les forces gouvernementales l’ouest de la ville de Saqareb et a accusé la Turquie de fournir aux insurgés de l’aide militaire.

Jeudi, la Turquie a annoncé que de deux ses soldats déployés en Syrie ont été tués et deux autres blessés lors d’une frappe aérienne dans la province d’Idleb, portant à 19 le nombre de militaires turcs tués dans la région depuis la reprise de l’offensive du régime sur le dernier bastion aux mains des rebelles.

Sur son compte Twitter, le ministère turc de la défense a indiqué que l’armée turque a riposté contre des « cibles du régime » Syrien et que  114 « éléments du régime ont été neutralisé ».

La Tunisie a enfin un gouvernement