Intégration maghrébine: les Marocains espèrent une réouverture des frontières avec l’Algérie

25 Fév 2020 à 18:21 Politique
Intégration maghrébine: les Marocains espèrent une réouverture des frontières avec l’Algérie

L’Institut marocain d’analyse des politiques (MIPA) a publié les résultats d’un sondage intitulé « L’intégration maghrébine en 2020« . Ses résultats ont notamment montré que 89% des Marocains pensent que les frontières fermées entre le Maroc et l’Algérie devraient être rouvertes.

L’étude statistique, réalisée entre mi-octobre et fin décembre, sur un échantillon de 1.200 citoyens marocains de différentes catégories sociales répartis sur les 12 régions du Royaume, indique en premier lieu que la région du grand Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye et Mauritanie) représente l’une des régions les moins intégrées politiquement et économiquement au monde.

« 83% des personnes interrogées considéraient le conflit entre le Maroc et l’Algérie comme le principal facteur entravant le projet de l’Union du Maghreb », relève le rapport, expliquant que les deux principaux pays de la région se sont imposés des visas d’entrée sur leur territoire depuis 1994. Les frontières entre les deux pays étant toujours fermées en raison du dossier du Sahara, c’est toute la région qui se retrouve impactée.

Malgré la situation actuelle, « 58% des personnes interrogées ont exprimé leur optimisme quant à l’avenir d’une union du Maghreb au cours des 5 ou 10 prochaines années ». Le taux des échanges commerciaux au sein du Maghreb représente moins de 5% du commerce extérieur total des pays qui le composent, ce qui est représente l’un des plus faible taux enregistrés dans des blocs commerciaux régionaux.

Le sondage a en outre montré qu’il existe des liens sociaux solides entre les Marocains et les autres pays du Maghreb. « La moitié des personnes interrogées ont déclaré avoir des relations sociales avec un citoyen du Maghreb », atteste le rapport chiffré.

S’agissant de la mobilité au sein du Maghreb, seulement 16% des Marocains interrogés ont affirmé s’être déjà rendus dans l’un pays du Maghreb. Et c’est la Tunisie qui se classe dans la liste des pays les plus visités, avec plus de la moitié de l’échantillon choisi.

Notons que le «Rapport d’intégration du Maghreb» fait partie des publications annuelles du MIPA, pour mesurer et analyser les perceptions de la population maghrébine sur les questions d’intégration.

Affaire Hamza mon bb : Aicha Ayach rapatriée au Maroc après son arrestation aux Emirats