Allemagne : Une voiture-bélier fait 52 blessés dont 18 enfants lors d’un carnaval

25 Fév 2020 à 14:32 Monde
Allemagne : Une voiture-bélier fait 52 blessés dont 18 enfants lors d’un carnaval

Une voiture bélier « un break Mercedes gris métallisé » a foncé délibérément, lundi 24 février, en début de soirée sur la foule lors d’un carnaval à Volkmarsen, une ville de 7 000 habitants située dans le Land de la Hesse, cet Etat même où un double attentat raciste avait fait neuf morts à Hanau dans le centre de l’Allemagne.

L’acte criminel a fait cinquante-deux blessés dont dix-huit enfants a annoncé mardi la police de la région, qui cherche encore le mobile du suspect. « Il y a dix-huit enfants parmi les victimes. Trente-cinq personnes se trouvent en traitement hospitalier et dix-sept autres ont été traités de manière ambulatoire et ont déjà pu quitter l’hôpital », a précisé, sur son compte Twitter, la police de cette commune.

L’auteur de ce méfait, un Allemand de 29 ans, originaire de la ville, lui-même blessé, a été arrêté lundi, selon le parquet général pour « tentative de meurtre » qui a ouvert une enquête en ce sens sans s’en référer au Parquet fédéral antiterroriste. C’est dire que pour l’heure, le suspect n’est pas soupçonné d’avoir commis un attentat, mais un acte volontaire afin de nuire à autrui.

Le conducteur de la voiture, selon le très sérieux quotidien Der Spiegel, était en état d’ébriété avancée. Une thèse que récuse le Parquet de Frankfort qui toutefois, n’exclut pas l’influence d’une drogue. Pas connu comme extrémiste par la police, il s’était fait cependant, remarquer par le passé par des actes agressifs, insultes, bagarres et autres délits de petits délinquant.

« Je l’ai vu démarrer, il paraissait drogué et il a dit, bientôt je serai dans les journaux », a affirmé un voisin de l’auteur présumé à la télévision RTL. Le parquet a annoncé avoir arrêté mardi une deuxième personne qui avait filmé les événements, sans préciser si elle était liée ou non au conducteur, indique l’AFP.

Des témoins interrogés par le quotidien régional « Frankfurter Rundschau » ont eu l’impression que le suspect visait particulièrement les enfants après avoir foncé à plein gaz dans la foule et poursuivi sa course sur une trentaine de mètres. Ces faits surviennent dans un contexte tendu en Allemagne, où la surveillance policière est renforcée contre le terrorisme et particulièrement contre la menace islamiste.

Mais les autorités policières n’ont pas vu venir le terrorisme d’extrême droite et l’Allemagne a été confrontée à trois attentats racistes et antisémites en neuf mois. Les autorités affirment avoir déjoué neuf tentatives d’attentat de ce type, dont deux en novembre 2019, et dernièrement avec l’arrestation d’individus ayant eu l’intention de s’attaquer aux mosquées.

La chancelière, Angela Merkel, a fait savoir que ses pensées étaient avec les familles des victimes et souhaité à ces dernières « un rétablissement complet et rapide », selon un tweet de son porte-parole.

Coronavirus: Les Emirats arabes Unis suspendent les vols vers et en provenance d'Iran