Coronavirus: 4 nouveaux pays touchés, panique mondiale

24 Fév 2020 à 12:52 Monde
Coronavirus: 4 nouveaux pays touchés, panique mondiale

L’épidémie de coronavirus sème la panique en dehors de la Chine après que quatre nouveaux pays se sont ajoutés à la liste des pays touchés par le Covid-19. En Europe, l’Italie est en première place des Etats touchés par l’épidémie et a déjà placé 11 villes en quarantaine et annulé les festivités du carnaval de Venise.

En ce début de semaine, les marchés financiers ont également été fortement touchés par les nouveaux événements et les inquiétudes liées au Coronavirus. Ainsi la bourse de Madrid a chuté de 3% lundi matin, même chose pour la bourse de Londres qui a chuté de plus de 3%, à 3,11% pour l’indice FTSE 100 des principales valeurs, en Allemagne le Dax perdait 3,21% à l’ouverture.

l’Italie en alerte

Et pour cause, l’épidémie déclenchée en décembre 2019, connait une courbe ascendante en dehors de la Chine, notamment en Europe et au Moyen Orient. Lundi, l’Italie a enregistré son 4ème cas de décès lié au virus depuis vendredi où un premier décès a été dénombré, selon des sources au ministère de la Santé.

Un homme de 84 a succombé au coronavirus en  Lombardie dans le nord-ouest de l’Italie, a annoncé un responsable régional de la Santé à la télévision italienne. Selon les derniers chiffres sur la propagation de l’épidémie, l’Italie recense un total de 165 cas de personnes infectées, a indiqué le président de la région Lombardie, Attilo Fontana.

Le pays qui se trouve être le premier en Europe en nombre de personnes atteintes du coronavirus a déjà pris des mesures pour éviter la prolifération du Covid-19 en mettant en quarantaine 11 villes et l’annulation de la suite des événements du carnaval de Venise qui devait prendre fin mardi.

L’Iran, pays le plus infecté au Moyen Orient

Au Moyen Orient, l’Iran se trouve être également en tête des pays touchés par le virus avec 12 personnes décédées des suites de la pneumonie virale après 4 nouveaux décès lundi. Face aux critiques, les autorités ont promis la plus grande transparence quant aux nouveaux cas.

« Le ministre de la Santé a annoncé la mort de 12 personnes et 47 cas d’infection dans le pays », ra fait savoir l’agence Isna en citant des propos tenus devant la presse par le député Assadollah Abbasi, porte-parole du bureau du Parlement, à l’issue d’une session à huis clos à l’Assemblée consacrée au nouveau coronavirus.

Quatre pays au Moyen Orient ont, en outre, annoncé avoir recensé leur premier cas de coronavirus lundi. Il s’agit du Koweït, de Bahreïn, de l’Afghanistan et de l’Irak. Toutes les personnes recensées par les autorités des pays en questions étaient en provenance d’Iran qui devient le premier foyer porteur du coronavirus dans la région et deuxième après la Corée du sud en dehors de la Chine. Et pour cause, plusieurs ressortissants des pays du Golfe de confession chiite se rendent régulièrement en Iran pour effectuer des pèlerinages.

Le ministère koweïtien  de la Santé a expliqué qu’il s’agissait de trois personnes, « un koweïtien de 53 ans, un Saoudien de 61 ans et un apatride de 21 ans », toutes revenant de la ville iranienne de Machhad. De son côté, le ministère bahreïni a indiqué que l’infection ne concernait qu’un seul cas et s’agissait d’un ressortissant bahreïni revenant d’Iran. Toujours dans la région, les autorités israéliennes ont annoncé dimanche la présence d’un deuxième cas de coronavirus provenant d’une personne présente sur le paquebot Diamond Princess.

Grande colère en Corée du Sud

En dehors de la Chine, la Corée du Sud est devenue le territoire le plus touché par l’épidémie de coronavirus avec lundi, pas moins de 161 nouveaux cas de contamination portant le bilan général à 833 cas et 7 morts, dépassant le bilan du paquebot Diamond Princess qui était jusqu’ici le principal foyer de Covid-19 en dehors de la Chine.

Le pays connait actuellement une rapide propagation des cas et cela en raison de la concentration des personnes touchées chez les fidèles de l’Eglise de Shincheonji de Jésus de la ville de Daegu dans le sud. Ces personnes représentent à elles seules 129 des 161 nouveaux cas enregistrés, selon un communiqué le Centre coréen pour le contrôle et la prévention des maladies.

Un vent de colère national a visé cette église à la « doctrine immorale » d’être à l’origine de cette vaste contamination. Presque un demi-million de personnes ont signé une pétition sur le site internet de la Maison bleue, siège de la présidence sud-coréenne, demandant la dissolution de l’Eglise Shincheonji de Jésus.

Coronavirus/Bilan: 2.592 morts et 77.000 contaminations en Chine