Guelmim-Oued Noun: El Othmani suggére la « bonne communication » pour faire avancer la région

23 Fév 2020 à 00:32 Gouvernement
Guelmim-Oued Noun: El Othmani suggére la « bonne communication » pour faire avancer la région

Accompagné par une importante délégation ministérielle malgré le signalement de certaines absences de marque, le Chef du gouvernement a tenu un discours devant les élus et responsables publiques de la région Guelmim-Oued Noun. Il a évoqué les problémes rencontrés par le Conseil de la région, les chantiers d’ores et déja ouvert et le potentiel de développement de cette région du grand Sud marocain.

Saâd-Eddine El Othmani est notamment revenu sur les problèmes qui ont entravé le bon fonctionnement du Conseil régional de Guelmim-Oued Noun. Il a déclaré en ce sens que « la solution aux problèmes de développement en général, et dans la main à Guelmim-Oued Noun en particulier, vient par la compréhension et non par les procédure, et par la coopération afin de faire avancer la région entre tous les partenaires politiques et économiques », conseillant de « faire preuve de compréhension et de compromis ».

À la tête d’une importante délégation dans le cadre de ses visites régionales, El Othmani a expliqué qu’en ce qui concerne Guelmim-Oued Noun, « les problèmes qui se produisent sont parfois de nature politique et parfois de nature purement personnelle, résultant de l’entêtement », et que « la solution résulte une bonne communication ».

Dans son discours, le Chef de l’Exécutif a également promis aux élus de la région de Guelmim-Oued Noun de travailler à la réalisation de projets de développement dans les secteurs sportif, culturel et social, et de soutien aux entreprises, et aux métiers d’artisanat où le gouvernement a fait beaucoup d’efforts ».

« Améliorer la gestion des services publiques »

El Othmani a tenu à rappeler qu’un ensemble de chantier ont été ouverts dans cette région du Sud. « Des travaux qui contribueront à améliorer la gestion des services publiques et réduiront la pression sur les villes du centre comme Agadir et Rabat ». Il a donné comme exemple l’imminente fin de construction d’une Cour d’appel dans la région.
Il est attendu que cette nouvelle Cour « traite plus de 17 000 affaires par an, ce qui signifie qu’un tel nombre de citoyens seront exempts de tout déplacement vers Agadir ».

Le Chef du gouvernement n’a pas manqué d’évoquer « des réalisations importantes dans la région et qui la placent au premier rang au niveau national, en particulier dans le secteur de l’éducation, où elle a enregistré le plus faible taux d’échec scolaire ».
Ce taux ne dépasse pas 0,3%, selon les chiffres du gouvernement, tandis que la moyenne nationale est estimée au double (0,6%).

Saâd-Eddine El Othmani s’est en fin excusé pour l’absence de certains ministres habitués à prendre part à ses visites dans les régions. « Aujourd’hui, nous sommes venus ici en tant qu’équipe gouvernementale, appuyée par des cadres et directeurs centraux et des Secrétaires généraux de différents départements ministériels », a-t-il expliqué, tour en indiquant par rapport aux ministres absents qu' »il y a deux raisons: soit pour une mission en dehors du Maroc, soit à cause de la visite du roi à Fès, et leur engagement à signer des partenariats ».

Le ministre de la Culture s'informe de l'avancement de plusieurs chantiers à Guelmim