Irak: Trois roquettes lancées près de l’ambassade américaine

16 Fév 2020 à 10:44 Monde
Irak: Trois roquettes lancées près de l’ambassade américaine

Trois roquettes se sont abattues, tôt dimanche 16 février, près de l’ambassade américaine à Bagdad. Il s’agit de la 19ème attaque contre des intérêts américains en Irak en presque 4 mois. 

Selon le commandement militaire irakien qui a annoncé la nouvelle, une des roquettes lancées a parallèlement provoqué des dégâts matériels dans « un centre de soutien logistique du Hachd al-Chaabi », coalition de paramilitaires pro-Iran qui à présent fait partie ds forces de sécurité.

La coalition antidjihadistes sous commandement américain a confirmé des « impacts de petites roquettes » sur Union-III, une base irakienne proches de l’ambassade américaine.

Le communiqué du commandement militaires irakien n’a toutefois pas précisé si les tirs de roquettes sur les deux zones indiquées font partie d’une même attaque ou de deux attaques distinctes. Mais aucune victime n’a été enregistrée.

Selon un journaliste de l’Afp présent sur place, les tirs de roquettes ont résonné vers minuit (GMT) dans le centre de la capitale irakienne. Des sirènes d’alarme de l’ambassade américaine ont été déclenchés, assure une source diplomatique et la zone a été survolée par des avions après l’attaque.

Plusieurs attaques à la roquette à Bagdad ont été dénombrées ces derniers mois. Aucune d’elles n’a été revendiquée, mais les Américains les attribuent à l’Iran.

Depuis fin octobre, les attaques ont causé la mort d’un sous-traitant américain et un soldat irakien. Les Etats-Unis exercent plus de pression sur leur allié irakien pour arrêter son alliance avec l’Iran.

La BAD rejette les propos de Malpass sur la dette de l'Afrique