Covid-19 : Explosion des bilans en Chine après un changement d’approche

13 Fév 2020 à 09:10 Monde
Covid-19 : Explosion des bilans en Chine après un changement d’approche

Après une certaine accalmie dans l’évolution du nouveau virus Covid-19 en Chine, la donne a totalement changé après un changement opéré par les autorités du pays dans l’approche de détermination des contaminations. Les bilans ont explosé avec l’annonce, jeudi 12 février, de pas moins de 15.000 contaminations supplémentaires.

En raison de ce bond record qui indique le la gravité du virus avait vraisemblablement été sous-estimée, une véritable purge a été menée au niveau des responsables sanitaires chinois, notamment le plus haut responsable du Parti communiste chinois (PCC) dans le Hubei, Jiang Chaoliang, qui a été démis de ses fonctions. Il est remplacé par le maire de Shanghai, Ying Yong, réputé proche du président Xi Jinping. De même, le principal responsable communiste de Wuhan, Ma Guoqiang, a été limogé.

Désormais, ont fait savoir les autorités chinoises, une radio pulmonaire sur les cas suspects peut désormais être considérée comme suffisante pour diagnostiquer le virus, alors que jusqu’à présent, un test d’acide nucléique était indispensable.

A la faveur de cette nouvelle méthode de diagnostic, la Commission de la santé du Hubei a annoncé jeudi 242 nouveaux décès dans la province. C’est de loin le bilan quotidien le plus lourd enregistré depuis que la crise a débuté en décembre dans le chef-lieu provincial, Wuhan.

Ces nouveaux chiffres portent le bilan humain en Chine à près de 60.000 cas confirmés et au moins 1.355 morts.

Boeing : Plus d’un mois sans commande