Exportation: l’ASMEX signe une convention avec la Chambre de Commerce de Casablanca pour le renforcement des exportations

07 Fév 2020 à 19:04 Economie
Exportation: l’ASMEX signe une convention avec la Chambre de Commerce de Casablanca pour le renforcement des exportations

Dans le cadre d’une nouvelle approche, l’association marocaine des exportateurs (ASMEX) a procédé ce vendredi 7 février à la signature d’une convention pour l’installation d’une délégation régionale de l’Association auprès de la Chambre de Commerce, de l’Industrie et des Services de la région Casablanca-Settat.

Cette convention vient appuyer l’engagement des deux parties à développer une vision commune pour le renforcement de l’offre exportable de la région Casablanca-Settat, pour le rayonnement à l’international des produits et des services de la Région ainsi que pour l’accompagnement idoine des exportateurs existants et potentiels de la Région, indique un communiqué de l’ASMEX.

Dans le but d’assurer les conditions de succès au bon fonctionnement de ladite délégation, cette convention, poursuit l’association dans sa note, détermine également les différents axes pour concrétiser le partenariat entre l’ASMEX et la Chambre.

Ainsi, l’association fait savoir que la convention signée avec la chambre du commerce, de l’Industrie et des services de la région Casablanca-Settat s’articule autour de quatre axes à savoir le développement d’une vision commune pour le renforcement de l’offre exportable de la région, la mise en place des organes de la gouvernance, la définition du fonctionnement, l’identification des champs de la coordination opérationnelle ainsi que celle des modalités de la gouvernance et de l’évaluation.

Lors de cette rencontre qui a rassemblé les deux structures, le président de l’ASMEX, Hassan Sentissi El Idrissi a déclaré que la signature de cette convention « permettra de créer une synergie entre les deux organisations pour accompagner les exportateurs dans leurs démarches de développement à l’international ».

"Ville des Zones humides" de Ramsar: Ifrane se dit "prête"