« Ville des Zones humides » de Ramsar: Ifrane se dit « prête »

07 Fév 2020 à 17:55 Economie
« Ville des Zones humides » de Ramsar: Ifrane se dit « prête »

Une cérémonie de célébration de la Journée mondiale des Zones humides a été organisée ce vendredi à Ifrane par le Département des Eaux et forêts de la Province et le WWF Maroc, avec la participation du Parc national d’Ifrane, des associations des Amis du Val d’Ifrane et de Atlas Maroc-Club Unesco. La cité paisible du Moyen-Atlas s’apprête à déposer sa candidature au label « Ville des Zones humides » accréditée par la Convention de Ramsar.

A l’occasion de cette célébration, le Secrétaire Général de la Province d’Ifrane a annoncé officiellement la candidature, et que la ville sera accompagnée dans la préparation de son dossier de candidature par le WWF Maroc. Ce Label incite notamment  les villes qui se trouvent à proximité ou qui dépendent de zones humides d’importance internationale, ou de celles ayant un statut de catégorie de conservation différent, à développer et à renforcer une relation positive avec ces écosystèmes précieux.

Cela passe essentiellement par une participation et à une sensibilisation accrues du grand public, ainsi qu’à un examen attentif des zones humides dans la planification et la prise de décisions municipales. Labelliser Ifrane comme Ville des Zones humides accréditée par la Convention de Ramsar vise en effet promouvoir la conservation et l’utilisation rationnelle de ses zones humides et à générer durablement des avantages socio-économiques au profit des populations locales.

Faisant figure du plus ancien de tous les accords modernes mondiaux et intergouvernementaux sur l’environnement, la Convention Ramsar a adopté en 2005 le label « Ville des Zones humides ». Initié par le par le WWF Afrique du Nord, il a alors été proposé au cours de la 12e Session de la Conférence des Parties contractantes de la Convention (COP12) à Pyeongchang (Corée du Sud).

En 2018 pour sa première édition (période triennale 2016-2018), 18 villes dans le monde ont été accréditées par la COP13 à Bali (Indonésie), dont la très touristique cité balnéaire tunisienne de Ghar El Melh, devenue à cette occasion la première ville Nord-africaine à obtenir le Label Ville Ramsar.

Et l’année dernière, 12 nouvelles zones humides (dont Oued Tizguite qui se situe dans le territoire même de la commune d’Ifrane) ont été classés sur la « liste d’importance internationale » de la Convention Ramsar. C’était le fruit d’une collaboration entre Le Département des Eaux et Forêts, le WWF Afrique du Nord, l’Institut Scientifique de Rabat et Grepom Birdlife Maroc.

Notons que la date limite pour soumettre la candidature finale de la ville d’Ifrane à l’autorité Ramsar est le 15 mars prochain.

Région Souss-Massa : Le Roi inaugure un point de débarquement aménagé (PDA) des produits de la mer,