Le Maroc en tête des pays arabes dans la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables

06 Fév 2020 à 05:45 Environnement
Le Maroc en tête des pays arabes dans la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables

Le Maroc est en tête des pays arabes dans la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, suivi de l’Égypte et de la Jordanie, révèle une étude économique publiée récemment par le « King Abdullah Center for Petroleum Studies and Research (CAPSARC) », d’Arabie Saoudite.

L’étude a indiqué que le secteur des énergies renouvelables a besoin de plus de travailleurs par mégawatt d’énergie produit à partir d’énergies renouvelables par rapport aux secteurs de l’énergie basés sur les combustibles fossiles, soulignant que ce type d’énergie représente environ 1% de l’emploi total au Maroc, en Égypte et en Jordanie.

Dans ce contexte, l’étude a indiqué que ces chiffres sont conformes aux estimations récentes de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), selon lesquelles les énergies renouvelables sont capables d’employer plus de 40 millions de personnes d’ici 2050.

Selon l’AIE, le nombre d’emplois que le secteur de l’énergie créera en général atteindra 100 millions d’emplois d’ici 2050.

L’étude du CAPSARC souligne, à ce propos, que l’augmentation de la main-d’œuvre nécessite la disponibilité de marchés compétitifs, interactifs et motivants pour attirer les talents locaux, ajoutant que cette question était une opportunité pour les gouvernements de diversifier le mix énergétique et de réduire le chômage des jeunes.

L’étude a attribué la diminution de la contribution des secteurs des énergies renouvelables à la création d’emplois au Maroc, en Égypte et en Jordanie, notamment, au manque de futurs étudiants dans les disciplines scientifiques, techniques et d’ingénierie qui constituent l’épine dorsale de ce secteur.

Mohamed Attaoui, fervent défenseur de la cédraie, derrière les barreaux en appelle au Roi