Ifrane: La CSMD rencontre des étudiants d’Al Akhawayn

05 Fév 2020 à 01:19 Education
Ifrane: La CSMD rencontre des étudiants d’Al Akhawayn

Les membres de la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) ont rencontré, samedi dernier, des étudiants de l’université Al Akhawayn à Ifrane (AUI).

Les étudiants d’AUI ont partagé, à cette occasion, leurs idées relatives aux perspectives de développement du Maroc, indique mardi un communiqué de l’Université.

Le passage de la CSMD dans la région a été marqué par une visite du Centre d’Azrou pour le développement communautaire, bras social d’Al Akhawayn.

Créé en 2002, ce centre contribue, selon l’AUI, de manière ‘’active et concrète’’ à l’amélioration des conditions de vie de la population d’Azrou et des environs. Plus de 1.000 citoyens ont bénéficié, en 2019, des programmes d’alphabétisation proposés et 1.364 des prestations médicales offertes.

Al Akhawayn est une université marocaine indépendante, publique et à but non lucratif. Elle dispense, depuis sa création en 1995, des programmes d’éducation supérieure et de recherche de pointe, y compris de la formation continue, selon les normes académiques et éthiques ‘’les plus élevées’’.

Elle œuvre à la formation de ‘’futurs leaders’’ du Maroc et de l’Afrique, selon le modèle éducatif nord-américain des arts libéraux combinant compétences métiers et compétences transversales du 21ème siècle et plaçant l’étudiant au cœur de ses priorités.

La CSMD avait décidé, le 24 décembre dernier, d’écouter les institutions et forces vives de la nation incluant les partis politiques, les syndicats, le secteur privé et les associations et ce, dans un esprit d’ouverture et de construction commune.

Cette écoute large et ouverte vise à recueillir les contributions et les avis des parties sollicitées en vue d’élaborer un modèle de développement, avait indiqué la Commission.

Dans cette même logique de participation et d’inclusion, la CSMD avait fait savoir qu’elle mettra en place une plateforme digitale permettant de recevoir et de collecter les contributions et les idées soumises par les citoyens afin d’enrichir le débat et de partager les expériences et les réflexions.

Météorites : De la « black beauty de Tissint à la « green beauty » de Boujdour