Internet gratuit : Elon Musk renforce le projet Starlink avec 60 nouveaux satellites

29 Jan 2020 à 16:17 High-tech
Internet gratuit : Elon Musk renforce le projet Starlink avec 60 nouveaux satellites

Elon Musk va procéder, si tout se passe bien, au lancement de 60 nouveaux satellites dans le cadre du projet Starlink, les 29 janvier, qui vise à relier en Internet l’ensemble du globe gratuitement. Le lancement de l’armada se fera bien évidemment via les fusées de la plateforme SpaceX, notamment le lanceur Falcon 9, développé par les équipes de Musk.

Elon Musk voulait lancer ses 60 nouveaux satellites en début de semaine, mais les conditions climatiques n’ont pas joué en sa faveur, retardant le lancement initial de deux jours. Ainsi, le monde scientifique et autres technophiles sont en haleine dans l’attente du lancement de la fusée Falcon 9, qui devrait propulser les 60 satellites Starlink dans la journée de mercredi.

Le lancement des satellites se veut d’ailleurs l’occasion, pour Musk, de tester un nouveau système de collecte des débris de ses lanceurs, dont l’objectif est de lui permettre de « réutiliser » les composantes de ses engins après leur entrée en orbite, chose qui représenterait un gain de 6 millions de dollars pour SpaceX sur chaque fusée.

À travers Starlink, Musk vise à rallier la totalité du globe en Internet de façon « gratuite », dans la mesure où il aspire à proposer son service aux opérateurs télécoms, ou d’y souscrire à travers des offres « adaptées » au niveau du prix pour les utilisateurs intéressés, couvrant ainsi les dépenses pour ceux qui en profiteront gratuitement.

À termes, c’est un réseau de 4425 satellites qui devront être placés en orbite, concrétisant la « vision » que Musk a eue en 2015, afin de fournir l’accès haut débit aux zones recluses et à la totalité du monde.

Avast antivirus vend les données de navigation de ses utilisateurs