ONSSA: 74.799 opérations de contrôle réalisées sur plus de 13 millions de tonnes de produits alimentaires

24 Jan 2020 à 13:30 Société
ONSSA: 74.799 opérations de contrôle réalisées sur plus de 13 millions de tonnes de produits alimentaires

La garante de la sécurité sanitaire des produits alimentaires au Maroc, l’ONSSA, a dévoilé le bilan des activités de contrôle qu’elle a réalisées au titre de l’année 2019. Ce bilan concerne le contrôle des produits alimentaires nationaux et importés, mais également le bilan de contrôle des autorisations octroyées sur le plan sanitaire, le contrôle des pesticides ainsi que celui des médicaments vétérinaires.

Ainsi, l’Office national de la sécurité sanitaire indique dans son rapport que ses services ont procédé à un total de 74.799 opérations de contrôle en 2019 qui concerne plus de 13 millions de tonnes de produits alimentaires, dont 17.641 tonnes ont été détruites ou refoulées. De même, l’Office fait savoir que 2.243 procès-verbaux d’infractions ont été dressés et transmis au Parquet.

S’agissant du motif de destruction de ces produits impropres à la consommation, l’ONSSA avance que cela est dû à leur origine inconnue, non-respect des conditions de conservation et de stockage, expiration de la péremption ou encore non-respect de l’étiquetage.

En ce qui concerne l’importation, plus de 8,4 millions de tonnes de produits alimentaires ont été contrôlées par l’ONSSA, ce qui a donné suite au refoulement de 11.388 tonnes de produits non conformes.

Pour les produits agricoles importés notamment les plants, l’ONSSA a affirmé avoir contrôlé plus de 256 millions de plants, dont ceux de fruits rouges, les plants fruitiers et les plants d’ornement. Toujours sur le plan agricole, l’Office indique que ses services vétérinaires ont contrôlé tous les animaux importés, dont 61.167 têtes de bovins et plus de 9 millions de poussins et de dindonneaux d’un jour.

Les produits destinés à l’alimentation animale sont également passés sous la loupe de l’ONSSA qui a procédé au contrôle de plus de 4 millions de tonnes de ces produits-là. Dans ce sens, il est important de souligner que l’ONSSA n’a pas déclaré dans son bilan le contrôle des abattoirs du Royaume, dont les infrastructures et l’hygiène ont fait couler beaucoup d’encre récemment.

Du côté des produits alimentaires destinés à l’exportation, l’Office a annoncé dans son rapport avoir procédé au contrôle de plus de 3 millions de tonnes de produits alimentaires qui a abouti à la délivrance de 139.845 certificats sanitaires et phytosanitaires.

Notons que le contrôle phytosanitaire réalisé par l’ONSSA a pour objectif d’éviter l’introduction au Maroc de nouveaux organismes potentiellement dangereux dites de quarantaine et à limiter leur propagation d’une zone à une autre, par la vérification au niveau des postes-frontière, de l’état phytosanitaire des végétaux et produits végétaux importés, par la surveillance sanitaire des cultures à l’intérieur du pays et par la préservation de la qualité des produits à l’exportation.

De même, et en ce qui concerne l’octroi des autorisations sur le plan sanitaire, l’ONSSA a déclaré dans son bilan avoir traité 3.199 demandes au cours de l’année 2019 qui ont abouti à la délivrance de 1.157 nouvelles autorisations.

L’ONSSA poursuit que dans le cadre du programme de suivi et de contrôle des établissements autorisés sur le plan sanitaire par son département, que ses services ont effectué 3.218 visites de contrôle de conformité sanitaire des établissements autorisés, et ce, afin de vérifier le respect des exigences sanitaires.

Suite à ces contrôles, l’Office a fait savoir que ses services compétents ont procédé à la suspension de 40 autorisations sanitaires, et au retrait d’autorisation sanitaire à 89 établissements, notant que 154 attestations pour le transport international et 10.911 certificats d’agrément sanitaire pour le transport national des produits périssables ont été délivrés.

Dans le cadre de la réévaluation des risques des pesticides homologués au Maroc à la lumière des évolutions scientifiques, l’Office révèle dans son bilan que ses services ont retiré, en 2019, cinq matières actives entrant dans la composition des pesticides, ce qui porte le nombre de pesticides retirés du marché marocain à 48.

Toujours du côté des pesticides, l’ONSSA signale pareillement dans son bilan le refoulement de 10 tonnes de pesticides non conformes au titre de l’année 2019. En ce qui concerne l’utilisation des pesticides, elle souligne avoir procédé à la destruction de 136 tonnes de pommes de terre et 125 tonnes de menthe en raison du dépassement des taux des résidus de pesticides autorisés ou de l’utilisation de pesticides non autorisés pour l’usage sur  ces produits végétaux.

L’office achève son bilan d’activité en annonçant les chiffres relatifs au contrôle des médicaments vétérinaires. Ainsi, il indique que ses services ont procédé à plus de 200 visites de contrôle dans le cadre des commissions provinciales mixtes au niveau des souks hebdomadaires. Des visites qui se sont soldées par la saisie et la destruction de 773 unités de médicaments vétérinaires d’origine inconnue, fait savoir l’ONSSA.

Coronavirus : L’ambassade du Maroc en Chine en contact permanent avec les autorités chinoises et la communauté marocaine