CGEM: Le nouveau patron plaide pour la redynamisation de la confiance auprès des entreprises

23 Jan 2020 à 12:15 Economie
CGEM: Le nouveau patron plaide pour la redynamisation de la confiance auprès des entreprises

Fraîchement élu ce mercredi nouveau patron de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, a plaidé pour la redynamisation de la confiance auprès des entreprises pour accéder à une nouvelle ère de développement.

« Rétablir cette confiance permettra aux opérateurs économiques de sortir d’une spirale négative vers une nouvelle vision positive pour faire repartir l’investissement productif qui crée la richesse et l’emploi« , a-t-il déclaré lors d’un point de presse tenu après une Assemblée générale élective à l’issue de laquelle le binôme Chakib Alj/Mehdi Tazi, élu avec 4.122 voix.

Le nouveau patron des patrons a qualifié cette « écrasante victoire d’une véritable source de légitimité pour mener à bien les missions de la CGEM, notamment, la défense des intérêts des membres de toutes les fédérations« .

Photo Mounir Mehimdate

La CGEM, un interlocuteur de taille représentant 70% de l’économie marocaine, se focalisera sur une multitude de sujets, en particulier, la défenses des PME-PMI, le financement, la compétitivité des industries et la formation professionnelle, a-t-il fait valoir, exprimant « sa détermination à défendre l’économie nationale avec toute la force et l’énergie qu’il peut avoir« .

Pour sa part, Mehdi Tazi, élu vice-président de la CGEM, a souligné dans une présentation du programme du binôme l’objectif de redonner aux entreprises marocaines leur place de locomotive de développement socio-économique.

Il s’agit, selon lui, de lever les barrières à la croissances pour ces entités de toute taille et de toute région, à travers une reconquête du marché national, l’investissement dans le formel et la maîtrise de l’ouverture du marché.

Il faut également mettre en place un environnement favorable aux très petites, petites et moyennes entreprises (TPME), ouvrir de nouvelles tendances pour les entreprises du Royaume et développer leur compétitivité pour être à la hauteur des enjeux d’aujourd’hui et demain.

Élu pour un mandat de trois ans renouvelable une fois, Chakib Alj succède à Salaheddine Mezouar.

Le Maroc s’arme en France