L’Argentine passe au rouge et déclare un plan d’autérité

03 Sep 2018 à 21:45 Actualités
L’Argentine passe au rouge et déclare un plan d’autérité

Le président argentin de centre-droit Mauricio Macri a annoncé, lundi 3 septembre, un plan d’austérité comprenant la suppression de plusieurs ministères et une plus forte taxation des exportations, afin de réduire le déficit budgétaire et de stabiliser l’économie, confrontée à un effondrement du peso.

« Nous devons faire face à un problème de base: ne pas dépenser plus que ce que nous avons, faire les efforts pour équilibrer les comptes de l’Etat », a déclaré le président argentin dans un message enregistré. Mauricio Macri a supprimé 9 postes de ministres sur les 19 initiaux.

Le peso argentin a perdu 16% de sa valeur la semaine dernière et presque 50% de sa valeur face au dollar depuis le début de l’année. Dans la perspective de palier à l’effondrement de son économie, l’argentine a présenté lundi 2 septembre au Fond Monétaire International (FMI), un plan visant à créer l’équilibre budgétaire pour 2019. Parmi les mesures prévues, des taxes sur les exportations de denrées agricoles. L’Argentine cherche à obtenir un plan de renflouement de 50 milliards de dollars, une aide prévue dans un accord provisoire de financement de la part du FMI.

Le ministre argentin du Trésor, Nicolas Dujovne, se rendra mardi 4 septembre à Washington pour essayer de convaincre le FMI d’accélérer le versement.

Qui est Karim Touijer, le meilleur médecin de New York ?