Galerie de l’Institut français de Rabat : Croisée des chemins artistiques avec l’exposition de Mohamed Kharrat

21 Jan 2020 à 15:47 Culture
Galerie de l’Institut français de Rabat : Croisée des chemins artistiques avec l’exposition de Mohamed Kharrat

Du 29 janvier au 28 février, la Galerie de l’Institut français de Rabat, accueille l’exposition de l’artiste et plasticien marocain, Mohamed Kherrat. Un rendez-vous placé sous le signe de l’échange et de mixité sociale, favorisant le dialogue et l’ouverture sur autrui.

Née de la riche et longue relation qui lie l’AMESIP et l’Institut français de Rabat depuis une vingtaine d’années, l’exposition de Mohamed Kharrat se veut comme un espace de rencontre et de création, accueillant des ateliers sous la houlette de ce dernier au profit des jeunes de l’AMESIP et de l’Institut français.

Ainsi, c’est dans le cadre d’une résidence, Kan Ya Makan..Rdda à Fès, projet fondé par l’AMESIP, que les œuvres de l’exposition naquirent, fruit d’un échange entre les jeunes et Mohamed Kharrat, qui à l’image d’un cheikh guidant ses disciples sur les routes du savoir, les dirige sur l’océan de l’expression artistique, expérience qui sera reproduite durant les ateliers qu’abritera l’exposition.

Lauréat de l’institut national des Beaux-Arts de Tétouan en 2004, enseignant en BTS audiovisuel, et compagnon de l’AMESIP en tant que peintre pédagogue, Mohamed Kharrat est un artiste plasticien disposant d’un large éventail de techniques et d’expériences artistiques le plaçant à la croisée des chemins de différentes disciplines.

SNA : Appel à valoriser les stratégies de communication digitale