Sommet Royaume-Uni-Afrique: El Othmani s’entretient avec Boris Johnson

21 Jan 2020 à 16:29 Gouvernement
Sommet Royaume-Uni-Afrique: El Othmani s’entretient avec Boris Johnson

Présidant la délégation marocaine au Sommet Royaume-Uni-Afrique qui se déroule actuellement à Londres, le Chef du gouvernement a tenu des réunions et des discussions avec certains responsables publics et de chefs de délégation qui participe à ce raout d’investissement au continent. Il a notamment été reçu par le duc de Sussex, le prince Harry, avant de s’entretenir avec le Premier ministre britannique, Boris Johnson, ainsi que les ministres britanniques des Affaires étrangères, du Commerce international et de la Coopération internationale.

Le Maroc s’active au Sommet d’investissement Royaume-Uni-Afrique 2020. Le cabinet El Othmani assure que les réunions susmentionnées avec  « étaient propices à la discussion et aux moyens de développer les relations bilatérales entre les deux pays, en particulier après la sortie de la partie britannique de l’Union européenne ». La même source indique que la partie marocaine « a souligné sa volonté de diversifier les domaines de coopération, y compris le développement des connaissances et le développement de l’éducation et de la formation, l’environnement et les énergies renouvelables, la numérisation, l’agriculture et la promotion des investissements ». Outre la coopération en matière de sécurité, Saâd-Eddine El Othmani a également exprimé la volonté du royaume de « mettre sa position éminente en Afrique au service du continent et au profit de ses pays et de ses citoyens ».

Le cabinet El Othmani précise que de son côté, la partie britannique a « salué le rôle de pionnier que joue le Maroc, les efforts de réforme qu’il connaît, la stabilité et la sécurité dont il jouit, ainsi que l’excellence du modèle marocain dans la gestion de la question religieuse et sa contribution à l’encadrement religieux d’un certain nombre de pays africains ».

Le Chef du gouvernement a par ailleurs insisté sur le fait que la participation marocaine au Sommet anglo-africain sur l’investissement 2020 a été « l’occasion de renforcer le rôle de leader que le Maroc joue sur le continent africain, notamment en tant que pôle régional de stabilité et de croissance ». De même, cette participation a permis de renforcer les relations bilatérales entre le Maroc et le Royaume-Uni, tout en s’ouvrant à de nouveaux partenaires africains, notamment des pays anglophones du continent, ayant des relations distinctes avec le Royaume-Uni.

Il est à noter que la partie britannique a appelé à ce sommet 21 pays africains, avec un certain nombre d’activités parallèles prévues, auxquelles le Chef du gouvernement a participé à des niveaux élevés, en particulier dans les secteurs de l’éducation et de l’investissement. A titre d’exemple, le cabinet El Othmani cite une réunion de haut niveau organisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. « Environ 200 entreprises du Royaume-Uni et 120 du Maroc y participeront », rapporte notre source.

En plus de Saâd-Eddine El Othmani, il convient également de mentionner que la délégation marocaine participant au sommet comprend le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme administrative, Mohamed Benchaaboun, le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, Mohcine Jazouli, et l’ambassadeur du Royaume à Londres, Abdesslam Boudrar, en plus des responsables de plusieurs institutions marocaines publiques et privées.

Retraite des parlementaires : L'opposition évoque à nouveau suppression définitive du régime