Mojo Lens : La vue augmentée n’est plus de la fiction

20 Jan 2020 à 16:38 High-tech
Mojo Lens : La vue augmentée n’est plus de la fiction

Google a peut-être innové notre façon de voir les choses avec ses lunettes à réalité augmentée en 2012, mais les choses avancent bien autrement actuellement. L’humain augmenté n’est plus de la fiction, dans la mesure où l’on pourra interagir d’une autre façon avec son environnement grâce à des lentilles AR.

L’humain augmenté n’est plus vraiment de la fiction à l’heure actuelle. L’on a pu voir au fil des ans des humains dotés de pièces mécaniques à l’image des cyborgs dans les films hollywoodiens, entre puces NFC dans la paume de la main, à l’oreille connectée par Bluetooth, les lentilles AR de Mojo Lens aspirent à offrir une nouvelle « vision » du quotidien.

Présentés lors du CES 2020, les lentilles de la compagnie californienne, Mojo Vision, disposent d’un micro-écran capable d’afficher différentes informations et permettant aux utilisateurs d’interagir avec l’environnement de façon intelligente. En effet, avec une technologie révolutionnaire, offrant la possibilité de profiter d’un rendu visuel de 14.000 pixels par pouce, ce micro-écran permet d’afficher un environnement augmenté, notamment en indiquant le chemin avec des flèches, de reconnaitre des contacts via leur visage, d’effectuer différentes commandes sur son smartphone et même d’interagir avec certains points connectés de l’environnement.

Les Mojo Lens sont ainsi à des années-lumière des équipements connectés des autres fabricants, notamment Google et Apple, puisque cette technologie est plus réduite et plus transportable, mais ne devrait plaire qu’aux férus de technologies. En effet, il est assez difficile de concevoir à l’heure actuelle des personnes en train de se balader avec ces lentilles. Mais cela ne semble pas déranger Mojo Vision, qui explique que ses lentilles pourraient bien être utilisées dans différents domaines, offrant ainsi la possibilité de retrouver la vision, ou d’être utilisées dans le domaine médical pour guider les chirurgiens par exemple. Toutefois, les Mojo Lens devront passer le test de la FDA américaine, avant de pouvoir se voir proposer sur le marché.

Neon : Samsung présente ses « humains » au CES 2020