Commerce: Donald Trump vante l' »incroyable succès » de l’accord signé avec la Chine

20 Jan 2020 à 12:51 Monde
Commerce: Donald Trump vante l' »incroyable succès » de l’accord signé avec la Chine

Après la signature de la première partie de l’accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine, le président américain Donald Trump a fait part de la grande opportunité et succès qu’il représente pour la première puissance mondiale. 

Démarrée à cause d’un dérèglement de la balance commerciale entre les deux pays, la guerre commerciale entre les deux partenaires économiques s’est enlisée et installée dans le temps jusqu’à ce que la Chine cède pour signer un accord préliminaire.

Fortement impactée par les sanctions américaines imposées sur les produits importés par les Etats-Unis, la Chine s’est finalement mise d’accord avec l’administration Trump pour augmenter sur deux ans de 200 milliards de dollars ses importations de produits américains par rapport à 2017.

« C’est un incroyable succès pour notre pays tout entier », s’est félicité le président américain Donald Trump lors d’un meeting à Austin, au Texas, devant l’American Farm Bureau Federation, principal organisation patronale agricole américain.

Le chef d’Etat américain avait fait pression pour que Pékin achète les produits agricoles de son pays qui font souvent l’objet d’excès de production. « Je pense que la Chine fera tout pour prouver que l’accord signé est un bon accord. Il est beaucoup plus important et bien meilleur que celui que je pensais obtenir », a ajouté le milliardaire américain qui a estimé que « la Chine nous respecte maintenant », après ces âpres négociations.

Vantant l’excellence des relations avec la Chine à présent, »les meilleures que nous ayons eues depuis de nombreuses années », le locataire de la Maison Blanche a néanmoins expliqué que les droits de douane touchant 370 milliards de dollars de produits chinois seraient maintenus tant que la phase 2 de l’accord ne serait pas signée.

Nigeria: 4 morts dans l'incendie d'un oléoduc attaqué par des voleurs de carburant