Commerce: L’UE menace de saisir l’OMC contre Washington et Pékin

17 Jan 2020 à 09:39 Monde
Commerce: L’UE menace de saisir l’OMC contre Washington et Pékin

Après la signature de la première phase de l’accord commercial entre les États-Unis et la Chine, l’Union Européenne a menacé de saisir l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Pour l’Union européenne, cet accord commercial pourrait entraîner des « distorsions commerciales » qui pourraient impacter négativement les entreprises européennes, a déclaré son ambassadeur en Chine.

« Les objectifs quantitatifs (d’achats chinois de biens américains stipulés dans l’accord) ne sont pas compatibles avec l’OMC s’ils entraînent des distorsions commerciales », a indiqué Nicolas Chapuis.

« Si tel était le cas, nous irions devant l’OMC pour régler cette question », a-t-il averti lors d’une conférence de presse à Pékin.

Ces mises en gardes interviennent au moment où les États-Unis viennent d’obtenir un accord commercial très avantageux pour l’économie américaine, et qui prévoit l’achat de 200 milliards de dollars de produits américains supplémentaires sur deux années, par rapport au niveau de 2017.

Nicolas Chapuis qui a été reçu jeudi au ministère chinois des Affaires étrangères a affirmé avoir « reçu des assurances formelles que les entreprises européennes ne seraient en aucun cas affectées par l’accord », ajoutant que l’UE surveillera « sa mise en oeuvre ».

Bruxelles qui a menacé de saisir l’OMC s’inquiète que les entreprises européennes se trouvent mises de côté par la Chine au profit d’entreprises américaines en vertu de cet accord préliminaire qui met fin à une guerre commerciale entre les deux poids lourds de l’économie mondiale qui dure depuis 2018.

Après la signature de l’accord, le président Donald Trump a dit envisager la négociation du second volet après son éventuelle réélection en novembre prochain.

Dmitri Medvedev nommé vice-président du Conseil de sécurité russe