Vernissage à Rabat de l’exposition  »Harmony », de l’artiste-peintre Mohammed Ouammi

17 Jan 2020 à 02:37 Culture
Vernissage à Rabat de l’exposition  »Harmony », de l’artiste-peintre Mohammed Ouammi

Le vernissage de l’exposition « Harmony' », qui présente les œuvres de l’artiste peintre maroco-allemand Mohammed Ouammi, a eu lieu, jeudi à Rabat, en présence d’une pléiade de personnalités des mondes de l’art, des médias et de la culture.

Montée à l’Espace rivages de la Fondation Hassan II pour les MRE jusqu’au 15 février prochain, cette exposition fait découvrir au public une vingtaine d’œuvres artistiques aux couleurs intenses, conçues pour la plupart dans un style abstrait qui reflète l’état d’esprit de cet artiste-peintre qui combine art, liberté et émotions.

Mohammed Ouammi a relevé qu’il s’agit de sa première exposition professionnelle au Maroc, à travers laquelle il ambitionne de mettre en exergue la nature et les lumières du Maroc et ce, dans un cadre artistique abstrait, notant que sa collection de toiles est le fruit d’un travail acharné d’une année.

« Mes tableaux mettent en relief la nature du Maroc. La lumière de mes toiles n’est autre que celle du Royaume ! en Allemagne, nous n’avons pas cette lumière », s’est-t-il réjoui, mettant l’accent sur l’importance de la couleur bleue omniprésente dans la plupart de ses créations. « C’est la couleur du calme, de la sérénité et de la relaxation », a-t-il dit. Pour Ouammi, l’art est une science et une recherche permanente et chaque toile est différente et exprime un instant ou une période vécue.

« Deux éléments sont importants dans la composition de ma toile, ce que j’ai étudié et ce que j’ai laissé au hasard ! », a-t-il noté. Outre son travail artistique, Ouammi prend aussi plaisir à promouvoir la culture marocaine en invitant des artistes allemands au Royaume pour partager des expériences humaines.

De son côté, Fatiha Amellouk, chargée du pôle art, culture et communication au sein de la Fondation Hassan II pour les MRE, a indiqué qu’il s’agit d’une exposition particulière qui met en valeur les toiles qui racontent la vision du monde de cet artiste-peintre largement influencé par la culture et l’art allemands. « L’abstrait est une constante dans son travail. Il exploite l’interrelation entre différentes couleurs qu’il classe par tonalité », a-t-elle souligné, faisant observer que l’artiste a choisi un « langage visuel en formant des compositions qui figurent indépendamment des références visuelles classiques ».

« Derssa », « Dammerung », ou encore « Landschaft 9 » sont les titres de quelques créations de sa collection caractérisée par un mélange intense de couleurs et de formes abstraites inspirées de la nature.

Résidant en Allemagne, Mohammed Ouammi a fait des études à l’École des beaux-arts de Tétouan. Actuellement enseignant à l’Académie libre des arts plastiques à Essen, en Allemagne, ses toiles ont été exposées au Maroc, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Spotify lance des playlists dédiées aux animaux de compagnie