Congrès du PAM: Le Comité préparatoire fixe les conditions de participation

16 Jan 2020 à 11:14 Partis
Congrès du PAM: Le Comité préparatoire fixe les conditions de participation

Présidé par Samir Koudar, le Comité préparatoire du 4e congrès du PAM a fait parvenir à tous les bureaux régionaux un mémorandum expliquant la procédure de recrutement des congressistes du parti et de la tenue de réunions publiques. Parité H/F, implication des jeunes, contrôle de l’identité des futurs congressistes… tout y passe.

Les bureaux régionaux du PAM sont tenus de convoquer des Assemblées générales pour désigner les congressiste au cours de la période allant du 18 au 26 janvier 2020, en vue de se présenter au 4e congrès du parti, prévu du 7 au 9 février prochains.

La correspondance du Comité préparatoire dont Hespress FR détient une copie insiste en premier lieu sur l’approbation des listes nominales et de la base de données de l’Administration centrale du parti pour l’année 2017, comme référence « principale » et « unique ».

Pour chacune des 12 régions du pays, 50 congressistes encartés en 2017 devraient répondre présent le jour dit. Les bureaux régionaux se doivent également de choisir 11 congressistes, représentant les forums du parti, tandis que trois congressistes seront choisies pour chaque région ou provinces, représentant les organisations parallèles (femmes, jeunesse, etc.).

S’agissant de ce dernier créneau, le Comité a souligné l’obligation de respecter quota de représentation féminine (30%) et des jeunes (20%) des jeunes, en tenant compte de la représentativité des différents cercles et communes relevant d’une même région ou province.

La même correspondance précise que le Comité de sélection des congressistes fournira à toutes les parties un calendrier qui comprend le nombre de conférences à déléguer au niveau de chaque région ou province, tout en tenant compte de la règle et des quotas prescrits.

Par rapport au mode de désignation des congressistes, le Comité préparatoire laisse le champ libre aux bureaux régionaux d’adopter un système soit par vote, soit par consensus.

En ce qui concerne l’accompagnement des Assemblées générales pour désigner les congressistes, la même note de service annonce aux bureaux régionaux qu’un comité de contrôle tripartite comprenant des représentants du Bureau politique, du Comité préparatoire et du Comité de sélection des membres, avec le soutien de l’Administration générale du parti travaillera collégialement selon un calendrier détaillé non défini dans la lettre.

C’est ce comité de surveillance qui se chargera de répertorier le nom des congressistes choisis en vue de leur délivrer leurs cartes, obligatoires pour participer aux réunions régionales, puis durant les trois jours du congrès.

Les militants du parti présents aux différentes Assemblées générales sera également fixée sur une liste scellée signée par les membres du comité de contrôle tripartite. De même que les résultats des réunions seront consignés dans un procès-verbal certifié et scellé, contre-signés par les membres du comité de contrôle tripartite.

Sahara: Le chef de gouvernement salue la position d'Athènes