La justice pakistanaise annule la peine capitale de Musharraf

14 Jan 2020 à 04:09 Monde
La justice pakistanaise annule la peine capitale de Musharraf

L’ancien président, pakistanais, Pervez Musharraf, a vu sa condamnation à la peine capitale annulée par la Haute Cour de Lahore, au motif que le  tribunal spécial qui l’avait jugé était inconstitutionnel. Il avait été condamné pour trahison.

« Le dépôt de la plainte, la constitution du tribunal, la sélection de l’équipe de l’accusation sont illégaux. Le jugement complet a été annulé », a indiqué le procureur Ishtiaq A Khan.

Le parquet peut choisir de poursuivre à nouveau l’ancien chef de l’Etat, encore accusé dans plusieurs autres affaires, avec l’aval du gouvernement pakistanais.

Après l’annonce du verdict, l’armée avait soutenu Musharraf et avait estimé que la procédure régulière n’avait pas été respectée pour condamner l’ancien officier militaire.

En exil à Dubaï, Musharraf, 76 ans, avait été reconnu coupable de « haute trahison » pour avoir imposé l’état d’urgence en 2007 et condamné à la peine capitale.

Protection des réfugiés: Le HCR publie ses recommandations à l'UE