Sahara : L’ONU exige le respect de la libre circulation civile et commerciale à Guergarat

12 Jan 2020 à 11:11 Politique
Sahara : L’ONU exige le respect de la libre circulation civile et commerciale à Guergarat

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a exigé, samedi, le « maintien de la circulation civile et commerciale régulière » à Guergarat, et a appelé à s’abstenir de toute action susceptible d’altérer le statu quo dans cette zone tampon, en allusion directe aux menaces et aux gesticulations du polisario et de ses relais visant à entraver le passage du rallye « Africa Eco Race » entre le Maroc et la Mauritanie.

Antonio Guterres « est préoccupé par l’augmentation des tensions au Sahara alors que l’Africa Eco Race s’apprête à traverser Guergarat », a indiqué son porte-parole.

« Il est important de permettre le maintien de la circulation civile et commerciale régulière et de s’abstenir de toute action susceptible de modifier le statu quo de la zone tampon » de Guergarat, a souligné le porte-parole dans un communiqué.

Le chef de l’ONU « appelle tous les acteurs à faire preuve de la plus grande retenue et à désamorcer les tensions », a-t-il ajouté.

Antonio Guterres a également réitéré « l’engagement des Nations-Unies à aider les parties à parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable au conflit du Sahara conformément aux résolutions du Conseil de sécurité ».

Il convient de rappeler que le rallye « Africa Eco Race », qui relie Monaco à Dakar en traversant le Maroc, y compris les Provinces du Sud, est à sa douzième édition cette année.

Le coup d’envoi de cette édition a été donné mardi au port Tanger Med avec la participation de 688 concurrents et 266 véhicules. Le rallye connait cette année la participation de 34 nationalités représentant les cinq continents.

Le Conseil national du PJD tient à Salé sa session ordinaire