Neon : Samsung présente ses « humains » au CES 2020

08 Jan 2020 à 17:10 High-tech
Neon : Samsung présente ses « humains » au CES 2020

Deus Ex Machina, qui veut dire « dieu sorti de la machine », pourrait bien décrire ce à quoi Samsung joue. Le géant technologique sud-coréen vient de présenter des « humains » générés digitalement et dotés d’intelligence artificielle leur permettant d’interagir de façon « naturelle » avec leur environnement.

L’humain sera-t-il « fabriqué » ? Pas forcément, mais il sera toutefois développé pour Samsung. En effet, la compagnie sud-coréenne a dévoilé ses dernières innovations en matière d’intelligence artificielle, notamment le projet Neon. Concrètement, et loin des films de science-fiction où l’on voit des êtres créés dans des laboratoires, Samsung a réussi à développer des avatars virtuels, qui ressemblent comme deux gouttes d’eau aux humains.

Ces « simulations d’humains », comme l’indique la compagnie, ont été développés par la division spécialisée en IA de Samsung, STAR Labs, dans le cadre d’un projet au sein de la plateforme Core R3. Les expériences de cette division portent sur la « Réalité », la « Responsivité » et le « temps Réel », les 3 piliers représentés par le sigle « R3 ». Mais pas que, puisque ce projet est copiloté par la division Spectra, qui s’occupe du développement de la partie IA de ces simulations, notamment pour ce qui est de reproduire les émotions, la capacité à apprendre et le stockage.

Non, Samsung ne cherche pas à remplacer les êtres humains par ces IA, mais aspire à ce qu’elles soient utilisées en tant qu’alternatives intelligentes pour la gestion de certaines tâches monotones, dans le cas du SAV par exemple. De plus, STAR Labs pense que l’on pourrait bien intégrer ces avatars dans des films dans le futur, ou toutefois se baser sur leur technologie, pour remplacer des acteurs, vivants ou décédés, dans certaines productions.

Toutefois, STAR Labs tient à préciser que les avatars du projet Neon sont loin d’être des assistants virtuels, ce qui veut dire qu’ils ne peuvent pas être consultés sur la météo, les infos ou pour accéder à Internet. Ceux-ci peuvent toutefois mener des conversations dans plusieurs langues, afin de reproduire au maximum un scénario avec un humain. D’ailleurs, la compagnie indique que chaque Neon est unique, dans la mesure où il devient de plus en plus indépendant et doté de ses propres habitudes avec le temps.

PS5 : À défaut de lever le voile sur sa console, Sony affiche son logo