Séoul se dote de caméras IA pour lutter contre la préméditation des crimes

03 Jan 2020 à 17:42 High-tech
Séoul se dote de caméras IA pour lutter contre la préméditation des crimes

Une histoire tout droit sortie d’un film de science-fiction. La capitale sud-coréenne, Séoul, va se doter de caméras pouvant prédire les crimes avant qu’ils n’aient lieu. Ces nouveaux équipements, dotés d’intelligence artificielle, prennent en considération plusieurs paramètres pour déterminer la possibilité à laquelle un crime pourrait avoir lieu.

Une annonce qui fait directement penser au film Minority Report, dans lequel Tom Cruise incarnait un agent de la Prépolice, spécialisée dans la lutte contre le crime avant qu’il n’ait lieu. Le district de Seocho a indiqué qu’il procédera à l’installation de 3.000 caméras dotées d’IA, capables d’analyser le comportement, l’aspect vestimentaire et de déterminer la probabilité qu’une agression ou tout autre fait illicite se produise à un moment donné.

Ces caméras peuvent, par ailleurs, déterminer si un individu va subir une agression, en analysant le profil des agresseurs via leur marche et comportement, mais aussi d’analyser de façon précise la nature des objets qu’ils cachent, et qui pourraient servir d’armes de crime. De plus, celles-ci peuvent indiquer la probabilité qu’un crime se passe le jour ou la nuit.

Concrètement, les caméras sont programmées de façon à indiquer la probabilité de réalisation d’un crime en se basant sur un taux fixé par les forces de l’ordre. Lorsqu’un scénario dépasse celui-ci, une alerte est donnée afin que les forces de l’ordre puissent intervenir.

Pour ce faire, le district de Seocho compte analyser 20.000 dossiers des différents tribunaux du pays, afin d’établir son algorithme des faits qui reviennent le plus souvent dans les différents actes illicites. L’IA des caméras pourra par la suite effectuer une comparaison en se basant sur les informations desdits dossiers, et de déterminer si des faits se ressemblent.

Shell V-Power Virtual Cup : Vivo Energy Maroc lance la première compétition nationale de E-racing