Délais de paiement : Le MEFRA dévoile les bons et mauvais payeurs à fin septembre 2019

01 Jan 2020 à 10:50 Economie
Délais de paiement : Le MEFRA dévoile les bons et mauvais payeurs à fin septembre 2019

Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration (MEFRA), aura eu une année 2019 chargée en missions, en compagnie de son exécutif. Comme pour le mois de juin 2019, le MEFRA vient de dévoiler ses listes de la situation des établissements et entreprises publics (EEP) à fin septembre dernier, dans le cadre de son Observatoire des Délais de Paiement (ODP).

Ces listes son publiées sur le site du MEFRA, qui entame 2020 avec un relooking aux couleurs du ministère de tutelle, Benchaâboun tient sa promesse, une fois de plus, pour ce qui est d’établir plus de transparence concernant la situation des entreprises du royaume, en accord avec la vision de loi de finances 2020 (LF 2020).

Ainsi, à deux mois de la publication de la première édition de la situation des EEP, le 31 octobre dernier, le MEFRA présente son classement des 10 mauvais et 10 bons payeurs de l’État.

Pour ce qui est du top 10 des mauvais élèves, l’on retrouve :

Les 10 EEP ayant déclaré les délais les plus longs à fin septembre 2019
SIGLE EEP Délai déclaré en jours
SOREAD 370
ONEE 187
SONARGES 180
IPM 159
APDS 159
CADETAF 150
OFPPT 131
INRA 120
AU Khénifra 117
AU Agadir 113

Concernant les bons élèves, le top 10 se présente comme suit :

Les 10 EEP ayant déclaré les délais les plus courts à fin septembre 2019
SIGLE EEP Délai déclaré en jours
TNMV 3
CCG 4
AU Skhirate-Témara 5
ABHL 6
ABHBC 7
ANDZOA 7
AAVBR 7
ENAM 8
AU Taza 8
Archives du Maroc 10

Pour rappel, le MEFRA a indiqué, le 31 décembre, que la moyenne des délais de paiement déclarés par les EEP pour ladite période est de 48,7 jours, contre 50,6 jours au mois d’octobre dernier, une situation en nette amélioration, qui démontre par ailleurs l’engagement des parties concernées à s’aligner sur la nouvelle vision économique du royaume.

Al Amoudi coule de beaux jours en Ethiopie où s'apprête à construire une usine