Trafic suspendu à l’aéroport de Tripoli en raison des combats

01 Sep 2018 à 07:00 Actualités
Trafic suspendu à l’aéroport de Tripoli en raison des combats

L’unique aéroport opérant à Tripoli a annoncé, vendredi 31 août au soir, la suspension de tous les vols en raison des combats près de la capitale libyenne qui ont fait une trentaine de morts depuis lundi, selon une source officielle. 
Au moins trois roquettes ont atterri à proximité de l’aéroport de Mitiga, contraignant les services aéroportuaires à suspendre les vols pendant au moins 48 heures, par mesure de sécurité, a précisé la même source, notant que les vols ont été provisoirement déroutés vers l’aéroport de Misrata, à 200 km à l’est de Tripoli.
Au moins 39 personnes ont été tuées et une centaine d’autres blessées, pour la plupart des civils, en cinq jours d’affrontements entre milices rivales dans les quartiers sud de Tripoli, d’après un nouveau bilan du ministère de la Santé.
Les combats ont marqué une pause dans la journée de jeudi à la suite d’un accord de cessez-le-feu, avant de reprendre dans la soirée. Les affrontements à l’arme lourde se sont poursuivis vendredi de façon intermittente.
Ancien aéroport militaire, Mitiga est situé dans l’est de la capitale. Il a été ouvert au trafic civil après la destruction de l’aéroport international de Tripoli, situé au sud de cette ville, au cours de violences en 2014.

La Russie suspend un rapport à charge contre la Corée du Nord